> 7 - Dispositifs éduc. ville > Dispositifs territ. : Contrats ville, PEDT, ex-CUCS > Actions éducatives financées par les collectivités territor. > Outre-mer : un appel à projets pour la jeunesse (prévention de l’illettrisme (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Outre-mer : un appel à projets pour la jeunesse (prévention de l’illettrisme et du décrochage, insertion professionnelle)

6 avril 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

Après un premier appel à projets en 2009, la Délégation générale à l’Outre Mer et le ministère de l’Education nationale, de la jeunesse et de la vie associative lance un deuxième appel à projet d’expérimentations (APDOM 2).

Sont concernés : quatre départements et régions d’Outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, la Réunion), deux pays d’Outre-mer (Polynésie française, Nouvelle Calédonie), cinq collectivités d’Outre-mer (Mayotte, St Martin, St Barthelemy, St Pierre et Miquelon, Wallis et Futuna).

Le fonds d’expérimentation pour la jeunesse « outre-mer » a été créé par la loi pour le développement économique des outre-mer (LODEOM) du 27 mai 2009. Destiné à répondre aux problématiques rencontrées dans les territoires ultra-marins, et plus spécifiquement aux enjeux de la jeunesse, le fonds d’expérimentation soutient notamment des actions innovantes en matière de lutte contre le décrochage scolaire, d’insertion professionnelle des jeunes dans l’environnement régional ou encore d’appui aux micros-projets.

Trois programmes d’expérimentations sont retenus, dont :

- Prévention et lutte contre l’illettrisme ;
- L’insertion professionnelle des jeunes par la valorisation des ressources locales, tant culturelles que naturelles.

Les dossiers de candidature devront être déposés en ligne au plus tard le 24/05/2011 à minuit (heure métropolitaine).

Extrait de la ville.gouv.fr du 31.03.2011 : Lettre d’information bimensuelle - n° 218 - 31 mars 2011

 

Consulter le site experimentationsociale.fr/ :
* l’appel à projets APDOM2 (6 pages)
* guide méthodologique pour l’évaluation des expérimentation (22 pages)

Répondre à cet article