> 6 - ACTEURS /POSITIONS > ACTEURS > Enseignants > Enseignants (Témoignages, Portraits) > Une prof d’allemand en ZEP : "Là, j’ai vraiment pris la mesure de ce que je (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Une prof d’allemand en ZEP : "Là, j’ai vraiment pris la mesure de ce que je voulais faire de mon métier et des raisons pour lesquelles je le faisais"

17 octobre 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

Nous avons interrogé Caroline, prof d’allemand en ZEP, pour comprendre s’il y a une réelle différence entre enseigner en ZEP et ailleurs. Caroline semble aimer son métier, ne se plaint pas, bien au contraire. Mais comment fait-elle ??

Je suis professeur d’allemand dans un collège classé ZEP à Paris. Avant d’arriver dans l’Académie de Paris, j’ai été affectée dans un collège « standard » de Picardie puis j’ai commencé à savourer le métier que j’aime lors de mon affectation dans un collège ZEP au beau milieu des cités de Sarcelles. Là, j’ai vraiment pris la mesure de ce que je voulais faire de mon métier et des raisons pour lesquelles je le faisais. Le public réputé difficile a donné une dimension supplémentaire à ma motivation première de transmettre un savoir : créer du lien, instaurer un climat de confiance et de respect mutuel pour être entendue et attendue.

Extrait de blog.lemonde.fr du 12.10.11 : Enseigner en ZEP, ça change quoi ?

Répondre à cet article