> INEGALITES SCOLAIRES (et Lutte contre les) > Ouverture sociale > Les cordées de la réussite > Cordées réussite (Textes et Rapports officiels) > Circulaire du 20 mai 2011 sur la campagne 2011 des Cordées de la réussite. (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Circulaire du 20 mai 2011 sur la campagne 2011 des Cordées de la réussite. Les critères sont élargis : les élèves des quartiers prioritaires bénéficiant d’un CUCS devront "occuper une place centrale dans le dispositif"

27 mai 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

Par une circulaire interministérielle signée le 20 mai 2011, Gérard Longuet, Luc Chatel, Valérie Pécresse, Bruno Lemaire, Frédéric Mitterrand et Maurice Leroy ont lancé la campagne 2011 des Cordées de la réussite, avec pour objectif la labellisation de 300 Cordées de la réussite au total (plus de 250 sont actuellement labellisées), conformément a ce qui a été anoncé lors du Comité interministériel des villes du 18 février 2011.

Les ministres de la Défense, de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche, de l’Agriculture, de la Culture et de la communication et de la Ville réaffirment ainsi la volonté du gouvernement de renforcer l’égalité d’accès à l’enseignement supérieur dans les quartiers de la politique de la ville.
Cette circulaire s’adresse aux préfets et aux recteurs en leur demandant de veiller à l’inscription de l’ensemble des établissements du second degré situés dans les 215 quartiers prioritaires concernés par les Cordées de la réussite. La circulaire détaille également les orientations et les modalités de mise en œuvre pour 2011, troisième année du dispositif.

Extrait de la Lettre du secrétariat général à la Ville du 26.05.11 : Campagne 2011/es "cordées de la réussite"

Le texte de la circulaire 2011 en version PDF

 

Note du QdZ : La comparaison avec la circulaire de la campagne 2010 fait apparaître un élargissement des critères de priorité d’entrée dans le dispositif.

Le texte de la circulaire 2010

La circulaire 2010 précisait à propos de l’intégration des collèges dans les cordées : Les collèges partenaires relèveront prioritairement des 215 quartiers de la dynamique "Espoir banlieues" et/ou de l"éducation prioritaire, plus particulièrement des réseaux ambition réussite. Ils pourront être intégrés à des cordées déjà existantes.

La circulaire 2011 conserve la priorité accordée aux établissements en éducation prioritaire (sans citer les RAR), mais elle ajoute explicitement les lycées faisant partie du dispositif expérimental de réussite scolaire (DERS) et les lycées "sites d’excellence".

Enfin et surtout, la circulaire de 2011 précise que les élèves issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville bénéficiant d’un contrat urbain de cohésion sociale (CUCS) doivent occuper une place centrale dans le dispositif sans que les autres publics en soient exclus.

Cet élargissement des critères semble vouloir corriger les distorsions révélées par l’enquête de l’OZP début 2011 entre les publics visés par la circulaire 2010 et ceux effectivement touchés.
Nous avions, dans notre étude, pris en compte comme relevant de territoires prioritaires, les établissements des 215 quartiers Espoir banlieues et ceux en éducation prioritaire, mais aussi les lycées DERS et les lycées sites d’excellence, qui pourtant n’étaient pas cités dans la circulaire. Nous n’avions pas pris en compte les élèves des établissements bénéficiant d’un CUS, qui ne figuraient pas non plus dans le texte de 2010.

Voir les chiffres récents fournis par l’Acsée et le commentaire de l’OZP

Rappelons qu’en 2009 on comptait 2500 quartiers prioritaires CUCS (dont 751 en ZUS). Voir l’atlas des quartiers prioritaires des CUCS

Répondre à cet article