> 10 - Archives > Revue de presse : archiv. 2008-2001 (non classées en rubriques (...) > Revue de presse. Archives 2008 à 2004 > année 2005 > mai > 21/05 - Dans la ZEP de Rivière-Salée, en Nouvelle-Calédonie

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

21/05 - Dans la ZEP de Rivière-Salée, en Nouvelle-Calédonie

21 mai 2005 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait des « Nouvelles calédonniennes » du 21.05.05 : agression au collège de Rivière-Salée : les professeurs expriment leur colère

Un débrayage de deux heures a eu lieu, hier matin, lors des premiers cours. L’équipe éducative s’est réunie pour discuter des difficultés rencontrées au quotidien dans l’établissement.

« Trop, c’est trop ! Trop de violence physique, trop de violence verbale, trop de dégradations sur nos véhicules et dans notre collège. » C’est le message que les professeurs du collège de Rivière-Salée ont fait passer, hier matin, aux parents et élèves de l’établissement. Avant la première heure de cours, ils ont distribué aux parents un petit tract pour expliquer leur mouvement et le débrayage de deux heures qui a suivi hier matin. Cette action intervient en réponse à l’agression d’un professeur et d’une surveillante par une élève de l’établissement, mercredi. « Nous avons choisi de faire ce débrayage de deux heures pour que ce soit aussi brutal que l’agression de cette jeune fille. On ne veut pas pénaliser les élèves, c’était juste pour marquer le coup », ont expliqué les professeurs.

(...)

Un sentiment partagé par le principal du collège, Paul Bazart, qui se dit solidaire de leur démarche et qui a souhaité, à cette occasion, souligner la qualité de son personnel. « Leur implication et leur engagement laissent penser à certains que ce collège tourne. Mais je voudrais préciser que c’est un collège de ZEP, dans un quartier pas facile. Alors oui, le collège tourne mais pas sans usure et ce mouvement est aussi un appel au secours et à l’aide », a précisé le chef d’établissement.

ES

Lire l’article

Répondre à cet article