> POLITIQUE DE LA VILLE > DISPOSITIFS VACANCES > Autres dispositifs vacances > Les cahiers de devoirs de vacances sont-ils utiles pour les élèves de ZEP (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les cahiers de devoirs de vacances sont-ils utiles pour les élèves de ZEP ?

18 juillet 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

Seule Barbara, professeur des écoles en ZEP, conseille les cahiers aux parents : « Pour les enfants qui passent leurs vacances à traîner au pied des immeubles ou devant la télé, c’est un moyen de consolider les acquis de l’année. Les gens qui vont au théâtre, ramassent des fleurs et font des voyages à l’étranger n’ont nul besoin de pensum. Mais pour les élèves que j’ai, c’est bien, car leurs parents n’ont jamais l’idée de les faire écrire ou lire, ou découvrir des choses. »

Extrait de le figaro.fr du 15.07.11 : Les anti-cahiers de vacances se rebiffent

 

Pascal Chatard, ensei­gnant pen­dant 25 ans, puis for­ma­teur en IUFM à Draguignan, nous donne son avis sur ce dilemme.

Recommandez-vous l’utilisation des cahiers de vacances ?

Non. Un élève en dif­fi­culté néces­site un diag­nos­tic pré­cis. Pourquoi est-il en dif­fi­culté ? Quel obs­tacle n’a-t-il pas réussi à fran­chir ? Je consi­dère un peu le cahier de vacances comme de l’automédication. Les parents vont mettre entre les mains de l’enfant un sup­port trouvé dans un super­mar­ché, sans connaître réel­le­ment ses dif­fi­cul­tés. [...] Le cahier de vacances est, à la rigueur, plus adapté aux bons élèves qui en feraient la demande.

Extrait de vousnousils.fr du 22.07.11 : Pascal Chatard : il faut respecter le repos intellectuel des enfants pendant les vacances

Répondre à cet article