> 6 - ACTEURS /POSITIONS > POSITIONS > Positions d’associations, journalistes, personnalités... > Le CRAP, reçu par Vincent Peillon (PS), a présenté ses propositions en les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le CRAP, reçu par Vincent Peillon (PS), a présenté ses propositions en les centrant sur le socle commun, "un projet qui doit devenir un enjeu politique" et qui "agit sur les autres domaines" : métier, formation, autonomie

26 décembre 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

Compte rendu de la rencontre avec Vincent Peillon du 8 décembre 2011

Dans le cadre des “consultations” organisées par l’équipe de campagne du candidat François Hollande, le CRAP-Cahiers Pédagogiques a été invité à discuter avec Vincent Peillon et le “pôle éducation”. Nous y avons présenté nos propositions issues des assises de la pédagogie.

[...] Pour nous, l’efficacité suppose d’abord que l’École se dote d’un projet clair, celui d’une école démocratique et de la réussite de tous les élèves. Avec des orientations définies nationalement qui permettent ensuite aux équipes de s’en emparer localement et de s’organiser pour y parvenir.
C’est aussi pour cette raison que nous avons choisi de mettre l’accent dès le début de notre intervention sur le socle commun. Car, c’est là un projet qui doit devenir un enjeu politique et que cela agit sur tous les autres domaines :
- le métier enseignant avec la nécessité d’un travail d’équipe, la pédagogie différenciée, l’aide et l’accompagnement,...
- la formation puisque cela suppose une formation à toutes les dimensions du métier et de faire évoluer le rapport aux disciplines dans le secondaire (avec un effet sur les concours de recrutement) et de concevoir aussi une obligation de formation continue dans le parcours des enseignants.
- l’autonomie des établissements dans la mesure où, si l’on définit des orientations nationales sur cette base, il faudra aussi que les enseignants bénéficient d’une autonomie collective pour les mettre en œuvre localement.

[...] En tant que mouvement pédagogique, nous jouerons notre rôle de force de propositions dans ce contexte.

Pour le bureau, Philippe Watrelot

Extrait de cahiers-pedaggoiques.com du 24.12.111 : Rencontre du CRAP avec le Parti socialiste

Répondre à cet article