> Archives > Revue de presse : archiv. 2008-2001 (non classées en rubriques (...) > Revue de presse. Archives 2008 à 2004 > année 2004 > juin > 15/06 - Le surpoids des enfants de ZEP, (France2.fr)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

15/06 - Le surpoids des enfants de ZEP, (France2.fr)

2004 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait de « France2.fr » du 15.06.04 : le surpoids des enfants de ZEP

Le surpoids des enfants.

19,9% des enfants souffrent de surpoids, modéré pour 15,8% mais allant jusqu’à l’obésité pour 4,1%. Selon des résultats de 2001-2002, date de la première enquête triennale décidée par les deux ministères, l’Éducation nationale et de la Santé, publiée dans le numéro de juin d’Études et Résultats.

Il apparaît que 19,9% des enfants contrôlés souffrent de surpoids, modéré pour 15,8% mais allant jusqu’à l’obésité pour 4,1% d’entre eux.

Les filles y sont plus sensibles (20,3% de surpoids) que les garçons (19,5%) mais la situation varie essentiellement selon la profession des parents : 27,2% des enfants d’ouvriers non qualifiés souffrent de surpoids (7,3% d’obèses) et encore 24,4% des enfants d’agriculteurs (4,7% d’obèses). En revanche, cela tombe à 16,1% (2,3% d’obèses) chez les professions intermédiaires et à 12,8% (1,3% seulement d’obèses) chez les cadres. De même, on trouve du surpoids chez 24,4% des enfants scolarisés en ZEP et 18,7% seulement hors ZEP

Enfin, la prise régulière d’un petit déjeuner influe sur le poids : 18% de gros chez ceux qui en prennent tous les jours et 26% chez ceux qui ne petit-déjeunent pas régulièrement. L’enquête a également porté sur d’autres troubles comme l’asthme (14,3% des enfants en souffrent (9,5% sont traités) dont 12,7% de filles et 15,9% de garçons. 5,7% des filles et 4,2% des garçons ont des troubles auditifs et 29% souffrent d’anomalies de la vue (11% de myopes, 9% d’astigmates, 7% d’hypermétropes et 2,5% atteints de strabisme). 25,9% portent des lunettes dont 27,1% de filles, plus sensibles aux troubles de la vue et seulement 24,7% des garçons. Les enfants ont aussi été contrôlés sur la dentition. Si la situation socio-professionnelle n’a pas d’incidence sur la vue et l’ouïe, elle en a en revanche sur les caries comme sur le surpoids .Le nombre moyen de caries est de 1,3 par enfant (18% ont au moins une carie non soignée, 8% au moins deux et 4% au moins trois). Toutefois, les enfants d’ouvriers sont 15,2% à avoir au moins deux caries non soignées et ils ne sont que 2,7% chez les enfants de cadres. De même, 34,6% des enfants scolarisés en ZEP ont au moins deux caries soignées et 15,2% des caries non soignées, chiffres tombant à 26,9% et 7,3% hors ZEP. Manger à la cantine a une bonne influence : 6,5% d’enfants ayant des caries non soignées s’ils y déjeunent régulièrement et jusqu’à 10,8% pour ceux qui ne la fréquentent pas.

Répondre à cet article