> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > Climat scolaire, Harcèlement > CPE, Assistants d’éducation > La Rencontre nationale SNES des CPE dénonce le recrutement "inacceptable" (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La Rencontre nationale SNES des CPE dénonce le recrutement "inacceptable" des APS mais ne fait pas référence aux préfets des études

28 novembre 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

Trente ans après la publication de la dernière circulaire des missions des CPE, 250 personnes sont venues le 27 novembre à l’appel de Snes pour évoquer l’avenir du métier.

[...] Les missions énoncées dans la circulaire de 1982 prêtent parfois à interprétation, il faut réaffirmer la dimension éducative de la fonction de CPE, sans dimension de management et de travail administratif : une circulaire n’a pas le poids d’un texte règlementaire à vertu statutaire.

• D’autres problèmes sont soulevés : les agents de prévention et de sécurité [qui, dans certaines académies, ont été nommés en priorité en Eclair, NDLR], recrutement inacceptable. Les CPE doivent pouvoir assurer éducation et ordre en même temps, il faut donc recruter.

Extrait de cafepedagogique.net du 28.11.12 : Les CPE à la recherche de leur identité

 

[...] Au cours de deux tables rondes, ils ont évoqué la tentation de les réduire à des tâches administratives ou de contrôle au détriment de leur rattachement aux équipes pédagogiques et éducatives. Pourtant l’évolution des structures familiales, les décrochages scolaires, les comportements à risque, entre autres, justifient à leurs yeux le maintien et l’enrichissement du rôle du CPE. Ils souhaitent l’élaboration d’une nouvelle circulaire "dans l’esprit de celle de 1982". [...]

Extrait de touteduc.fr du 28.11.12 Les CPE ne veulent pas s’intégrer dans les équipes de direction (SNES)

 

Daniel Robin dénonce entre autres le poids actuel des chefs d’établissement et la créa­tion "inac­cep­table" des APS (assis­tant de pré­ven­tion et de sécu­rité). Pour lui en effet, "désor­mais on a deux per­sonnes dif­fé­rentes. L’une exerce la sécu­rité et l’ordre et l’autre les mis­sions éduca­tives. Il est impor­tant que le CPE soit la seule et unique per­sonne à assu­mer ces missions."

Extrait de vousnousils.fr du 29.11.12 : Daniel : Robin : la création des APS est inacceptable

Répondre à cet article