> 7 - Dispositifs éduc. ville > Dispositifs territ. : Contrats ville, PEDT, ex-CUCS > Actions associatives (Politique Ville) > Signature d’une convention entre l’académie d’Amiens et le Rotary club local (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Signature d’une convention entre l’académie d’Amiens et le Rotary club local pour prévenir l’illettrisme à l’école ECLAIR Emile Lesot à Amiens

10 décembre 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

Dans le cadre de la politique académique de prévention et de lutte contre l’illettrisme, signature d’une convention entre l’académie d’Amiens et le Rotary club d’Amiens
le vendredi 7 décembre 2012, école [ECLAIR] Emile Lesot à Amiens (80)

Bernard Beignier, recteur de l’académie d’Amiens, chancelier des universités, s’est rendu à l’école Emile Lesot à Amiens en présence de Yves Delécluse, directeur académique des services de l’éducation nationale de la Somme, pour signer avec Jean-Marie Sérot, président du Rotary club d’Amiens une convention de partenariat concernant la prévention de l’illettrisme. Une convention qui traduit un engagement fort de l’académie d’Amiens avec le Rotary club dans leur lutte contre l’illettrisme en Picardie. Le Rotary met à disposition une équipe de bénévoles pour accompagner des élèves de CP et de CE1 de l’école Lesot dans l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et du calcul après la classe.

La prévention de l’illettrisme une priorité absolue pour l’éducation nationale
La prévention de l’illettrisme, et plus largement la maîtrise de la langue, constitue pour l’éducation nationale une priorité absolue. La maîtrise des compétences, et en premier lieu celle de la langue, constitue en effet l’objectif prioritaire de notre système éducatif. Elle est d’abord la condition indispensable de la réussite scolaire. Elle est surtout, beaucoup plus profondément, au cœur même de notre vie : c’est elle qui nous permet de construire nos savoirs dans toutes les disciplines, de développer des savoir-faire, de communiquer avec les autres, et de jouer un rôle actif dans la société. Sur le plan national, l’illettrisme constitue un phénomène d’une ampleur considérable. Une enquête Information Vie Quotidienne réalisée en 2004-2005 par l’INSEE en coopération avec l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme montre par exemple que plus de trois millions de personnes, soit 9% de la population, sont dans cette situation.

La prévention de l’illettrisme dans l’académie d’Amiens
Les difficultés de lecture et d’écriture sont également très sensibles dans l’académie d’Amiens. Les chiffres de la Journée Défense et Citoyenneté attestent en effet de la très forte proportion de personnes en situation d’illettrisme en Picardie. En 2010, parmi les 26 000 à 27 000 jeunes de 17 ans qui suivent cette journée en Picardie, 6,40% ont des difficultés sévères de compréhension d’un texte simple, contre un taux de 5,10% sur le plan national.
On observe également que 12 départements de France métropolitaine connaissent un taux supérieur à 6%. Parmi eux, le département de l’Aisne est particulièrement concerné avec 7,7% de jeunes dans cette situation en 2009. Il présente, avec la Seine-Saint-Denis, le plus fort taux de France métropolitaine. Les deux autres départements picards présentent également un taux élevé : 6,4% dans la Somme ; 5,5% dans l’Oise.
Cependant, si le taux national est resté stable en 2007 et 2008, une baisse sensible est amorcée en Picardie depuis 2007, année où un pic a été atteint : il s’agit du taux le plus élevé depuis 2004, soit 8,30 %.
De fait, des mesures importantes ont été prises, notamment dans le cadre du plan de prévention et de lutte contre l’illettrisme de l’académie (2009-2012). qui consiste à réduire de 15% le taux d’enfants présentant des difficultés majeures en lecture/écriture à l’entrée en sixième

Extrait du site de l’académie d’Amiens du 07.12.2012 : Dans le cadre de la politique académique de prévention et de lutte contre l’illettrisme, signature d’une convention entre l’académie d’Amiens et le Rotary club d’Amiens

Répondre à cet article