> 6 - Pédagogie / Formation > Actions A L’ECOLE ELEMENTAIRE > Numérique, communication, presse (Ecole) > « JT agité », un journal vidéo sur le web réalisé par des élèves de l’école (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

« JT agité », un journal vidéo sur le web réalisé par des élèves de l’école ECLAIR Voltaire à Amiens avec l’aide de l’association Carmen

22 mai 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

L’association Carmen propose aux enfants un « JT agité »

Depuis plusieurs années, l’association Carmen propose à des enfants d’école primaire et de collège du Nord de la France d’appréhender les médias de l’intérieur en étant partie prenante de la production de vidéos diffusées sur le web. Le « JT agité », un des projets que l’association met en place avec l’école primaire [ECLAIR] Voltaire d’Amiens, permet ainsi à quelques élèves de mettre en image des critiques cinématographiques (comme L’age de Glace 4, dans le 2ème JT) ou d’interviewer des personnalités (comme un nageur Handisport, dans le 3ème JT).

L’association intervient également dans le cadre d’ateliers en classe et monte d’autres projets audiovisuels.

Le JT agité des enfants 6

Depuis la rentrée 2012, Carmen anime un atelier d’éducation aux médias avec les enfants de l’école Voltaire.« L’émission des enfants » a laissé place au « JT agité des enfants » en janvier 2013. Critiques de films, mini-fiction, les enfants ne manquent pas d’imagination. La critique de film est un exercice intéressant permettant aux enfants d’apprendre à regarder, critiquer, formuler une opinion, des compétences indispensables dans le cadre de l’éducation aux médias. Voici le dernier JT (22.04.2013).

Le JT agité des enfants 6

Découvrir les JT agités

Extrait du Portail de l’éducation aux médias en France du 06.05.2013 : L’association Carmen propose aux enfants un « JT agité »

 

CARMEN, Création Action Recherche en Matière d’Expressions Nouvelles

Histoire et contexte
L’association CARMEN a été créée au milieu des années 80 dans le quartier nord d’Amiens par deux travailleurs sociaux : Geneviève et Claude Bury. Elle choisit à l’époque la vidéo comme outil de médiation sociale.
Le quartier où naît ce projet de télé d’un genre nouveau, une télévision participative, est un ensemble d’immeubles HLM dans le quartier nord d’Amiens
Canal Nord, télévision d’un genre nouveau, utilise la vidéo pour mettre en forme une expression jusqu’alors inaudible, d’où le crédo de l’association : donner la parole à ceux qui ne l’ont pas. On parlait déjà d’audiovisuel participatif.

Carmen aujourd’hui
Si le principe d’origine se voulant participatif avant l’heure, reste inchangé le projet s’articule aujourd’hui autour de 3 axes :
- Médiation et expression publique.
- Recherche en expression publique.
- Éducation aux médias.
Ces différents axes donnent toujours lieu à des créations mais celle-ci ne sont plus seulement audiovisuelles, c’est ainsi que vous pourrez écouter des émissions de radios sur ce blog.

Les territoires d’intervention se sont élargis, circonscris dans un quartier à l’origine nous travaillons aujourd’hui à d’autres échelles :
- D’autres quartiers d’Amiens, en particulier à Etouvie.
- La région Picardie au travers d’actions en direction de la jeunesse
- Au niveau national par notre collaboration avec la Fédération des Vidéos des Pays et des Quartiers dont nous sommes membres.
- Au niveau international avec un projet de développement des médias participatifs dans les Balkans.

L’association Carmen

Répondre à cet article