> 7 - DISPOSITIFS, VIE SCOLAIRE, ÉVALUATION... > VIE SCOLAIRE (Climat, Décrochage, Internats, Milieu rural, Pauvreté, Rythmes, (...) > RYTHMES scolaires - OTS > Rythmes scol. (Actions locales) > B* Repenser l’espace et le temps scolaire pour rendre les élèves responsables (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Repenser l’espace et le temps scolaire pour rendre les élèves responsables de leur scolarité au collège RRS Jacques Decour à Saint-Pierre-des-Corps (Indre-et-Loire) (Journées Innovation 2014)

17 février 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Repenser l’espace et le temps scolaire pour rendre les élèves responsables de leur scolarité et faire d’eux des futurs citoyens

Collège [RRS] Jacques Decour
92 Rue de l’Eridence, 37703 Saint-Pierre-des-Corps
Fiche RESPIRE
Auteur : Lazard Sylvie
Mél : sylvie.lazard@ac-orleans-tours.fr

A partir de constats sur les difficultés d’adaptation au collège des élèves de 6ème et des travaux de recherche et d’analyse des étudiants de master en gestion et psychologie des temps éducatifs, l’équipe du collège a envisagé une nouvelle conception du temps scolaire qui prend en compte les variations attentionnelles des élèves de 6ème, au cours de la journée et de la semaine.

Plus-value de l’action
- La prise en compte des rythmes et de la parole de l’élève vers l’amélioration des relations entre pairs et des relations adultes/élèves.
- Globalement amélioration du climat scolaire.

Nombre d’élèves et niveaux concernés
- En 2011/2012 : 2 classes de 6ème (soit 44 élèves).
- En 2012/2013 : 3 classes de 6ème (soit 66 élèves) + 2 classes de 5ème dans la continuité du dispositif.
- En 2013/2014 : 64 élèves de 6ème + 48 élèves de 5ème + 63 élèves de 4ème concernés par la continuité du projet en particulier les conseils coopératifs.

A l’origine
Des élèves de 6ème qui mettent à mal l’ambiance du collège par leur manque de repères et leurs difficultés d’appropriation des codes du collège. Le taux des incivilités est élevé sur ce niveau, l’autorité des enseignants est contestée, les habitudes de travail sont difficiles à installer, les élèves de 6ème donnent même le tournis à leurs aînés. Un risque accru d’échec et de décrochage pour les élèves les plus fragiles scolairement résultant d’un changement radical des exigences de travail et d’une relation famille/école qui ne s’autorise plus la proximité très présente à l’école élémentaire. De manière générale les bouleversements engendrés par :
- les nouveaux horaires et la segmentation du temps,
- l’organisation spatiale et son lot de déplacements,
- les rythmes de travail et la variation des exigences des nombreux interlocuteurs, insécurisent les élèves et accroissent les risques de rupture, insécurisent les adultes, démunis face à des comportements bien éloignés de la représentation qu’ils ont de ce qui serait exigible.

Objectifs poursuivis
- Améliorer le climat scolaire en agissant sur ses déterminants majeurs : la sécurisation du cadre, la qualité des relations entre acteurs.
- Dédramatiser le collège en s’appuyant sur les écoles élémentaires du réseau. S’appuyer sur le travail et les acquis des élèves en CM2 pour faciliter leur appropriation des codes du collège.
- Repenser le temps scolaire. Le faire coïncider le plus possible aux capacités attentionnelles des élèves. En faire un outil de socialisation et de responsabilisation des élèves.
- Neutraliser l’effet travail personnel à la maison dans le renforcement des inégalités en permettant aux élèves d’effectuer la totalité ou presque du travail demandé, au collège.

Description
La mise en place à la rentrée 2011/2012.
- 1) L’entrée dans l’année :
• Un temps d’école ouverte optionnel de réactivation ludique des savoirs ;
• La semaine d’intégration : une semaine complète consacrée à l’accueil des 6ème avec alternance de temps d’intégration, d’apprentissage des règles et modes de fonctionnement du collège connaissance et de temps d’apprentissages disciplinaires. Objectifs : permettre aux élèves d’appréhender l’espace et le temps collège et de s’approprier les règles.
- 2) Entrée et fin de journée :
• Des ateliers passerelles 3 jours par semaine avec accès libre de 8h à 9h vers 4 ateliers (CDI, Révisions, Echanges, Apprentissages autour des jeux de société). Objectifs : permettre à l’élève de se rassurer et d’entrer sereinement dans les apprentissages.
• Temps de devoirs obligatoire pour tous de 16h15 à 17h15 avec une répartition en 4 espaces (CDI ; un espace d’aide aux devoirs avec un professeur ; un espace d’aide aux devoirs avec l’assistante pédagogique ; un espace d’accès à l’autonomie). Objectif : faire en sorte qu’une grande partie du travail soit faite au collège.
- 3) Sortie de semaine :
• Le conseil coopératif. Objectifs : développer des compétences de communication (interactions, écoute et positionnement), une mise à distance des conflits, la rencontre de l’autre et de son point de vue, la possibilité d’aborder des sujets de fond, l’apprentissage de l’esprit critique, de l’autonomie et de la prise de responsabilité.
- 4) La semaine interdisciplinaire (SID) : Objectifs : donner du sens et du rythme aux périodes scolaires (maintien de la motivation), impliquer les parents et valider des compétences.

Modalité de mise en œuvre
- 1) Les ateliers passerelles proposent aux élèves de 6éme de participer à différents ateliers afin de se rassurer, d’approfondir son travail personnel, de débuter la journée calmement. Elle se déroule sur l’heure de 8h à 9h, il est possible d’arriver à 8h30. Les élèves s’inscrivent par le biais du responsable des ateliers (rôles qui changent chaque semaine) et se dirigent ensuite vers les différents ateliers proposés :
• Atelier de révision : par le biais de divers outils présentés dans la partie "boîte à méthode", les élèves viennent se rassurer, revoir et ou approfondir leurs connaissances.
• Atelier échanges : possibilité de parler de sujets d’actualité, de débattre sur un thème.
• Atelier C.D.I. : lectures à voix haute, réalisation de fiches de lecture et d’affichage sur les nouveautés.
• Atelier de jeux de société qui permet de travailler de façons différentes le langage, la formulation de la question, l’écoute de la réponse, la stratégie, la concentration (voir Méthode et boîte à outils dans le diaporama présenté dans la fiche synthétique).
• Atelier « Echange » pour favoriser l’échange sur une thématique prédéfinie.
• Apprendre à écouter et attendre son temps de parole.
• Travailler la retransmission écrite.
- 2) L’aide aux devoirs : l’heure d’aide aux devoirs est une heure qui a lieu chaque soir des lundi, mardi et jeudi, de 16h15 à 17h15, afin de réaliser au sein de l’établissement les devoirs aidés de l’adulte (professeur, documentaliste, professeur et assistante pédagogique).
- 3) Le conseil coopératif : chaque fin de semaine, juste sous le regard bienveillant d’un adulte (professeur, CPE, Principale) les élèves, en fonction des rôles sociaux déterminés, reviennent sur le déroulement de leur semaine selon le mode : "je critique, je propose, je veux en parler". En 2012/2013, la mise en place des conseils coopératifs est précédée d’une formation au "vivre ensemble" de 15 séances.
- 4) La semaine interdisciplinaire : le trimestre se construit autour de travaux interdisciplinaires déclinés en tâches complexes qui donnent lieu à une production présentée aux familles en fin de période.

Trois ressources ou points d’appui
• Une volonté de la direction et CPE de dépasser les constats, une équipe Vie scolaire investie, une équipe enseignante en doute.
• L’apport scientifique de l’UFR Tours (section GPTE).
• Des élèves curieux et généralement investis dans toutes démarches et propositions innovantes ainsi que la confiance des parents d’élèves.

Difficultés rencontrées
• Un collège de 200 élèves avec une petite équipe pédagogique et éducative dont 20% est en poste partagé. Les ressources mobilisables sont de ce fait restreintes.
• Une résistance aux changements d’une partie des personnels due à un manque de formation aux pratiques issues de la pédagogie institutionnelle et à un assujettissement aux programmes scolaires dans un contexte de grande difficulté scolaire.
• Un manque de temps de concertation et d’élaboration collective.

Moyens mobilisés
Une partie de l’enveloppe accompagnement éducatif fléchée sur ce projet. Des heures de service des AED et en particulier celles de l’assistant pédagogique fléchées sur ce projet. Des temps de concertation réservés à l’élaboration du projet. La constitution des équipes sur la base de l’adhésion au projet. Dispositif mallette des parents. Des HSE pour les projets interdisciplinaires.

Partenariat et contenu du partenariat
Les écoles élémentaires du réseau de réussite scolaire. L’IEN.

Liens éventuels avec la Recherche
- Travaux de UFR Tours (GPTE).
- Echange et visite du collège expérimental Clisthène à Bordeaux.
- Travaux de R. Clarisse et F. Testu sur la chronopsychologie.
- Travaux de P. Feunten sur les pratiques pédagogiques.

Evaluation
- Incivilités constatées (punitions, sanctions).
- Nombre de retards et d’absences constatés.
- Taux de passage à l’infirmerie.
- Nombre de cas abordés en commission de suivi.
- Taux de participation aux ateliers passerelles(6ème).
- Taux de participation aux activités optionnelles (sportives, culturelles).
- Implication des élèves , en particulier de 6ème dans les instances représentatives du collège.

Documents
- Diaporama RESPIRE, mars 2013
- Photo expérimentation 6ème atelier passerelle aide aux devoirs , mars 2013
- Vidéo expérimentation 6ème atelier passerelle aide aux devoirs, mars 2013

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
- Questionnaires à destination des élèves, des parents et des adultes intervenants (en février 2012).
- Analyse de l’évolution des taux de punitions, sanctions et/ou incivilités constatées.
- Etude du nombre de passage à l’infirmerie. Analyse de l’évolution des résultats scolaires.

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves :
• Validation d’items en particulier des compétences 6 et 7.
• Mise au travail plus aisée.
• Baisse des incivilités et donc des punitions et sanctions.
• Baisse du nombre de retards.
- Sur les pratiques des enseignants :
• Engagement réel des enseignants à la rentrée 2012. - Modification des pratiques pédagogiques de certains enseignants, en particulier grâce à l’ouverture sur les pédagogies institutionnelles.
• Prise en compte de la parole de l’élève, reconnu comme un interlocuteur « valable ».
• Intérêt stimulé, remotivation de quelques enseignants par le biais du projet.
• Motivation et valorisation de l’équipe vie scolaire.
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Si le leadership s’est d’abord imposé par la voie hiérarchique, le travail sur les contenus et la mise à disposition d’outils par la Principale (Mme Faisandier) et la CPE ont permis de rassurer les équipes et d’obtenir une adhésion au projet, adhésion visible à la rentrée 2011.
- Sur l’école / l’établissement :
• Amélioration du climat scolaire, baisse des incivilités constatées.
• Début d’une évolution vers des pratiques pédagogiques plus collectives.
• Amélioration de l’image de l’établissement, relation apaisée et collaborative avec les familles.
- Plus généralement, sur l’environnement : Nous constatons que l’appropriation par les élèves des valeurs civiques et des notions de respect sont difficilement exportables et ne peuvent pas surpasser les lois du quartier.

Extrait du site Expérithèque : 2014- Collège J. Decour - St-Pierre-des-Corps (37) – Repenser l’espace et le temps scolaire pour rendre les élèves responsables de leur scolarité et faire d’eux des futurs citoyens

 

Consulter aussi :
Le poème du projet

Les vidéos du projet :
Apprenons en jouant 1
Apprenons en jouant 2
Présentation atelier passerelle
Atelier lecture
Atelier vivre ensemble

Répondre à cet article