> 2 - Les positions de l’OZP > ACTES DEBATS / PRODUCTIONS OZP > Les Rencontres de l’OZP > La mise en place des REP+ : un exemple (compte rendu OZP de la Rencontre du (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La mise en place des REP+ : un exemple (compte rendu OZP de la Rencontre du 15 octobre 2014)

25 octobre 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

LES RENCONTRES
DE L’OZP------
n°111, octobre 2014

La mise en place des REP+ : un exemple

Compte rendu de la rencontre du 15 octobre 2014

Cette rencontre était particulièrement d’actualité puisque les premiers REP+ « préfigurateurs » ont officiellement démarré à la rentrée 2014. Deux mois après leur lancement, que peut-on en dire ? Que se passe-t-il sur le terrain, quels sont les freins, les avancées, les interrogations ?
Pour répondre à ces questions, l’OZP a sollicité Pascal Delhom, principal du collège Clémenceau (Paris 18e), M. Huc, IEN, Cédric Fabre, coordonnateur du réseau et Jean-Pierre Fournier, formateur académique.
Regards croisés sur le fonctionnement du réseau Clémenceau, l’unique REP+ de Paris.

Quelle est la carte d’identité de ce REP+ ?
Situé au nord de la Goutte d’Or, ce réseau comprend le collège Georges Clémenceau alimenté par 4 écoles élémentaires alimentées elles-mêmes par 4 écoles maternelles.
Les indicateurs sociaux qui ont déterminé la labellisation REP + :
• 70% de CSP défavorisés ;
• 65% de taux de boursiers ;
• 31,8% de taux de retard (chiffre à prendre avec prudence, les retards étant liés souvent à des problèmes de parcours d’enfants d’immigrés plus qu’à des redoublements).

 

Lire le compte rendu intégral ci-dessous (PDF)

 

Voir aussi sur le site OZP

Que change le label REP+ ? Interview du principal du collège Clémenceau à Paris (VousNousIls)

La mise en place des REP+ ; l’exemple du REP+ Clémenceau à Paris (compte rendu de la rencontre OZP du 15 octobre 2014 par le Café pédagogique)

Documents joints



  • PDF - 322.5 ko

Répondre à cet article