> 6 - Pédagogie en ZEP > Actions AU LYCEE > Sciences et techniques (Lycée) > B* Section Sup’Sciences au lycée labellisé Ambition Réussite Branly de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Section Sup’Sciences au lycée labellisé Ambition Réussite Branly de Dreux

1er décembre 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Section Sup’Sciences

Lycée polyvalent [labellisé Ambition Réussite] Edouard Branly
29 avenue Kennedy, 28100 Dreux
Site du lycée
Auteur : Ménard-Parrod Aurélie
Mél : ce.0280021w@ac-orleans-tours.fr

Mise en place d’une section permettant de travailler en partenariat avec les laboratoires de recherche et les chercheurs pour explorer le domaine de la recherche scientifique et préparer l’orientation par la découverte des métiers tournés vers les sciences.

.
Nombre d’élèves et niveaux concernés
15 élèves de première S SVT/ T SVT

A l’origine
Le taux de passage de Seconde en 1ère S dans l’académie d’Orléans-Tours est de 33%, en Eure-et-Loir ce taux n’est que de 30%, au niveau de la moyenne nationale (31% ). Au lycée E.Branly, ce taux est de 22,7%(14,4% des élèves sont orientés en 1ère S SVT et 8,3% en 1ère S SI. Le bilan de passage en 1ère S se situe bien en dessous de la moyenne nationale.

Si le choix de la 1ère S SI se fait à partir d’une information des professeurs et d’un travail sur l’orientation, il semble que trop souvent le choix de la 1ère S SVT se fasse par défaut et qu’il n’est pas motivé par des perspectives d’études supérieures ou professionnelles.
De plus, d’après le rapport de M. Jean-Pierre SAINSON , “dans l’académie [d’Orléans-Tours] les décisions d’orientations vers les 1ères S et STI (1ères scientifiques) sont plus fréquentes qu’au niveau national, la baisse d’attractivité est sensible dans toutes les filières et la désaffection des filières strictement scientifiques persiste alors que la région compte la plus forte proportion de bacheliers S dans une génération.

Ainsi, la désaffection des études scientifiques en région Centre se situe essentiellement après le baccalauréat. Si 87,9 % des bacheliers scientifiques de l’académie poursuivent des études supérieures (contre 93,5 % au niveau national), seulement 67 % de ces bacheliers se dirigent vers une filière scientifique. Parmi ces derniers, 40 % choisissent une filière courte (STS ou IUT production et informatique).
Les élèves du lycée Edouard Branly qui souhaitent continuer des études scientifiques choisissent très souvent des études médicales qui débutent toutes par une PACES. Or leur réussite dans cette filière est relative. Les élèves ne semblent pas être armés pour cette année difficile, soit parce qu’ils ne sont pas suffisamment préparés à intégrer la quantité de travail demandée, soit parce qu’ils ne sont pas réellement motivés, cette orientation étant choisie par défaut ou par méconnaissance des autres débouchés scientifiques.
Lorsqu’on demande aux élèves de 1ère et Terminale S le métier qu’ils souhaitent exercer plus tard, ce sont souvent les mêmes métiers qui reviennent (médecine, architecte, pharmacien, vétérinaire…). La connaissance des fonctions et des compétences inhérentes à chacune de ses professions est superficielle et est très souvent caricaturale. Il paraît donc essentiel de leur faire découvrir toutes les autres professions qu’il est possible d’exercer dans des domaines scientifiques très variés et porteurs en terme de débouchés.

Objectifs poursuivis
Cette section est proposée aux élèves de 1ère S et terminale S, son objectif est d’explorer le domaine de la recherche scientifique et préparer l’orientation par la découverte des métiers tournés vers les sciences. Le travail réalisé en collaboration avec différents chercheurs, doctorants et étudiants permet aux élèves d’acquérir des connaissances et des méthodes supplémentaires leur permettant de construire un parcours d’excellence.
- Favoriser le lien entre nos élèves et les chercheurs de la région .
- Valoriser les sciences au sein de l’établissement
- Favoriser une meilleure connaissance de l’orientation dans les filières scientifiques.

Description
- Découvrir des parcours scientifiques variés
En travaillant en partenariat avec des scientifiques d’horizons différents (géologues, médecins, chimistes, biologistes...) et de compétences variées (ingénieurs, chercheurs, techniciens…), nous souhaitons faire découvrir un éventail de métiers, leurs débouchés et les perspectives d’emploi dans ses secteurs (en adéquation avec la demande du marché actuel et futur). Nous nous appuierons bien sûr sur le tissu industriel local, pharmaceutique et cosmétique notamment, puisque Dreux se trouve être au cœur de la Cosmetic Valley.
- Mettre les élèves en situation de réussite dans les études scientifiques
Le choix des thématiques aura pour objectif de les sensibiliser à la culture scientifique. Les présentations se feront sous formes de conférences (données dans la mesure du possible par des intervenants extérieurs, professionnels ou personnels du supérieur). Des cours ponctuels pourront être nécessaires afin de consolider et d’étayer des connaissances dans un domaine de connaissances sortant des perspectives du programme, l’objectif étant de les préparer à la poursuite d’études supérieures exigeantes. En parallèle, les élèves auront accès aux laboratoires de recherche et pourront ainsi suivre le travail d’une équipe ou d’un chercheur. Dans la mesure du possible, et, sous réserve de convention et partenariat, seront proposées aux élèves de des activités pratiques en lien et adaptées aux exigences du supérieur.
- Valoriser la filière S-SVT

Le lycée Edouard Branly étant un lycée des métiers à dominante industrielle, les élèves de Terminale S de la section Sciences de l’Ingénieur ont une meilleure connaissance des professions de ce secteur et des orientations possibles. Il nous paraît donc important de valoriser également la filière S – SVT afin de permettre aux élèves une meilleure connaissance des métiers et donc d’améliorer leur orientation dans les filières scientifiques.

Modalité de mise en œuvre
- 1) Le suivi de la section se fait sur les deux années du cycle terminal sur une période allant de février à février de l’année suivante.
- 2 ) Élèves recrutés sur dossier et entretien de motivation.
• Etant donné le travail et l’investissement demandé, il est nécessaire que les élèves choisis soient capables d’assumer cette charge de travail en plus de la préparation à l’examen du baccalauréat. Il faut également qu’il manifeste curiosité et intérêt pour le dispositif.
- 3) Découpage horaire
• 1 heure par semaine (conférence/cours/TP)
• Mercredi (1/3) après-midi pour aller sur les sites des laboratoires de recherche, université…
- 4) Sorties et projets -
• Participation à la journée « jeunes chercheurs »
• Visites de laboratoires et de sites sur 2 ou 3 jours
• Participation à des cours de biologie niveau Licence 1
• Conférence de chercheurs au sein du lycée ouvert aux professeurs de sciences du bassin.
- 5 ) Valorisation pour les élèves
• Mention sur le livret scolaire
• Lettre de recommandation appuyant des dossiers de candidatures.

Difficultés rencontrées
De par sa situation géographique au nord de l’académie le lycée est très excentré et les visites de sites et rencontres avec des partenaires extérieurs nécessitent des déplacements. Les frais de transport sont un frein très important à de nombreux projets et partenariats.

Moyens mobilisés
Disciplines et enseignants engagés :
• SVT Aurélie Ménard-Parrod Aurélie Sentex Nicolas Quere
• Physique chimie Myriam Mautouchet Julie Feutry
• Mathématiques ( Astronomie) : Alexandre Morgan

Partenariat et contenu du partenariat
- Convention partenariale entre l’antenne scientifique universitaire de Chartres, et d’autre part le lycée E.Branly.
- Intervention de chercheurs ( Possibilité de mettre en place certains TPE en partenariat avec les chercheurs rencontrés cf TPE piment en lien )
- Cardie OT

Evaluation
- Choix d’orientation et poursuite d’étude (nécessité de suivre la cohorte)
- Participation à des projets scientifiques

Documents
- TPE 2 en partenariat avec un chercheur : "Le piment, pourquoi ça pique ?"
- Conférence d’André Bracq au lycée Branly
- TPE 1 en partenariat avec un chercheur] : " Des plantes qui nous soignent ou nous rendent beaux "

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
• Groupe de travail,
• Suivi externe,
• Implication du conseil pédagogique.

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves :
• Meilleure connaissance des filières scientifiques
• Acquis supplémentaires permettant de les préparer aux filières exigeantes. (Lors des différents thèmes d’étude les élèves peuvent aborder des connaissances et des savoirs faire relevant du supérieur)
• Motiver les élèves et favoriser leur curiosité
- Sur les pratiques des enseignants :
• Meilleure connaissance du monde de la recherche, des entreprises intégrant des métiers liés aux sciences (SVT et Physique-chimie).
- Sur l’école / l’établissement : • Créer une nouvelle dynamique de la filière S-SVT en favorisant les liens entre le monde lycéen et celui de la recherche.
• Rayonnement positif des sciences au sein de l’établissement.
• Favoriser la curiosité et l’intérêt pour la filière scientifique.
• Site internet de la section présentant les différentes actions

Extrait du site Expérithèque : LPO Branly - Dreux - Section Sup’Sciences

Répondre à cet article