> 9 - POLITIQUE DE LA VILLE > CONTRATS VILLE, PEDT, ex-CUCS > Contrats de ville, PEDT, PEL > Le socle commun, fédérateur des interventions éducatives et des PEDT ? (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le socle commun, fédérateur des interventions éducatives et des PEDT ? (ANDEV)

26 décembre 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Le socle commun, fédérateur des interventions éducatives ? (La communale, ANDEV)

Le "socle commun de connaissances, de compétences et de culture" pourrait-il devenir le fédérateur national des interventions éducatives ? Cette question est traitée dans le dernier numéro de "La Communale", la publication de l’ANDEV. Les directions de l’éducation des Villes constatent en effet que la montée en charge des projets éducatifs territoriaux depuis la fin des années 1990 a amené nombre de collectivités à définir des objectifs de réussite de tous les enfants en articulant des éléments éducatifs et des éléments scolaires dans les trois champs de l’éducation : formelle, non formelle, informelle.

La décision de mettre en place le socle commun interpelle directement les projets des collectivités, notamment en ce qui concerne les temps non formels où se crée une dialectique réussite éducative-réussite scolaire. Car le renforcement de la continuité éducative et de l’articulation des temps éducatifs, loin de générer une dilution et une confusion des temps et des intervenants, et loin de promouvoir une école au rabais, peut, estime l’ANDEV, favoriser un nouveau développement de l’éducation visant à la promotion de la confiance, de l’émancipation individuelle et collective et, donc, du "faire société".

Les PEDT

Les projets éducatifs territoriaux ont conduit les collectivités à réfléchir aux enjeux liés à la prise en charge des enfants sur les temps périscolaires qui sont dans la continuité des temps d’apprentissage scolaire. Et de fait, le principe de continuité éducative les amène à construire des projets pédagogiques, à produire des chartes et des règlements intérieurs qui prennent en considération les besoins des enfants, et qui affichent des exigences éducatives pour chacune des parties prenantes de la communauté éducative.

Les appels à projets issus des projets éducatifs de territoire constituent des moments clés : reliés aux projets d’école et d’établissement, ils permettent de structurer les interventions de chacun au service d’un même objectif. Et la reconnaissance des temps éducatifs non formels comme champ d’expérience de savoir-faire et de savoir-être devrait être explicite dans les textes sur le socle commun.

Le site de l’ANDEV

Extrait de touteduc.fr du 09.12.2014 : Le socle commun, fédérateur des interventions éducatives ? (La communale, ANDEV)

Répondre à cet article