> 10 - Archives > Revue de presse : archiv. 2008-2001 (non classées en rubriques (...) > Revue de presse. Archives 2008 à 2004 > année 2005 > novembre > 27/11/05 - Une équipe de réussite éducative ( ERE ) à Tahiti

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

27/11/05 - Une équipe de réussite éducative ( ERE ) à Tahiti

27 novembre 2005 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait du site « Tahiti Presse » le 26.11.05 : Avec les maires des Îles du Vent, coup de projecteur sur le Contrat de ville

(Tahitipresse) - Jeudi 24 novembre 2005, une délégation d’élus municipaux polynésiens a été reçue par Mme Vautrin, ministre déléguée à la Cohésion sociale et à la Parité dans le cadre de l’évolution du Contrat de ville aux îles du Vent.

Cette délégation d’élus de Papeete, Punaauia, Pirae, Paea et Moorea était accompagnée de la députée Béatrice Vernaudon et du délégué de la Polynésie française, Thierry Teai.

L’entretien qui a duré une bonne heure autour d’un petit déjeuner au ministère, rue de Grenelle, a permis de faire un tour d’horizon de ce dossier avec le ministre de la Cohésion sociale, son directeur de cabinet adjoint, et le directeur de cabinet adjoint du ministre de l’Outre-mer.

Le Contrat de ville de l’agglomération de Papeete pourrait s’étendre à deux communes, Papara et Moorea-Maiao, qui demandent à intégrer ce dispositif. Les élus ont demandé à la ministre que l’enveloppe budgétaire permettant d’accompagner l’extension champ géographique du Contrat de ville puisse également suivre cette évolution.

Après un échange sur la situation sociale à Tahiti et les divers moyens d’actions du Contrat de ville, il a été finalement conclu de procéder à une première expérience d’ " équipe de réussite éducative " dans un quartier de l’agglomération qu’il restera à définir. Cette mesure fait appel à un tutorat des enfants en difficulté scolaire effectué par des étudiants disposés à soutenir ces enfants dans le cadre d’une bonne progression scolaire. La ministre s’est engagée à travailler dans ce sens en collaboration avec le ministère de l’Outre-mer afin que les premières actions engagées puissent être lancées dès 2006

Répondre à cet article