> 5 - Education prioritaire > PILOTAGE DES RESEAUX (tous niveaux) > Pilotage académique (6 SR) > Les pilotes académiques : Recteur, DASEN... > La nouvelle DASEN du Val-de-Marne souhaite porter une attention particulière (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La nouvelle DASEN du Val-de-Marne souhaite porter une attention particulière aux écoles "qui ne relèvent plus de l’éducation prioritaire mais accueillent toujours des populations fragiles".

15 janvier 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

Nommée IA-DASEN (inspectrice d’académie directrice académique des services de l’Education nationale) le 31 décembre, Guylène Mouquet-Burtin a présenté ses priorités lors d’un point presse ce mardi 13 janvier.

Arrivée de l’Académie de la Marne où elle occupait la même fonction (voir sa bio), la nouvelle Dasen, en charge les services de l’Education nationale dans le 1er degré (école primaire) a beaucoup insisté sur son souhait de travailler avec les collectivités territoriales, décidée à rencontrer les 47 maires du département sur place, mais aussi avec toutes les associations partenaires de l’école comme les parents d’élèves et autres associations qui interviennent auprès des élèves.

Remplacements, ex-éducation prioritaire, scolarisation des moins de 3 ans…
D’ores et déjà, la directrice académique a indiqué avoir entamé les dialogues de gestion sur la carte scolaire. Un dossier toujours complexe puisqu’il s’agit de déterminer les ouvertures et fermetures de classes ainsi que les postes d’enseignants affectés aux établissements pour la rentrée suivante.
Sur ce sujet, la nouvelle Dasen a souligné la nécessité de « porter une attention particulière » sur les écoles qui ne relèvent plus de l’éducation prioritaire mais accueillent toujours des populations fragiles. Quelle attention particulière ? « En adaptant le taux d’encadrement« , précise Guylène Mouquet-Bertin, afin de « rééquilibrer les moyens en fonction des territoires et de la difficulté sociale des familles et des élèves. »

Autre dossier sensible : les remplacements, parmi les priorités des parents d’élèves. (Lire à ce sujet l’interview des fédérations de parents d’élèves à la rentrée). Un sujet sur lequel la directrice s’est engagée à se pencher de très près. De même que la scolarisation des élèves de moins de trois ans. « Nous allons essayer de la renforcer, notamment en Education prioritaire« , a indiqué la directrice.

Extrait de 94.citoyens.com du : Carte scolaire et réforme du collège : les deux priorités de la nouvelle Dasen du Val-de-Marne

Répondre à cet article