> 8 - PÉDAGOGIE, FORMATION > ACTION LOCALE par niveau et discipline > Action locale AU COLLEGE > Collège (Sport, EPS) > B* « REP Actif , Bouger pour être en bonne santé et réussir dans le REP Bois (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* « REP Actif , Bouger pour être en bonne santé et réussir dans le REP Bois Rada de Sainte-Rose en Guadeloupe (Journées innovation 2016)

4 février 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

Action présentée aux Journées de l’innovation 2016

Promouvoir des environnements favorables à la réussite scolaire et à la pratique de l’activité physique : « REP Actif , Bouger pour être en bonne santé et réussir »

Collège [REP] Bois Rada
BOIS RADA , 97115 SAINTE-ROSE

En quelques mots
Le projet « REP Actif : Bouger pour être en bonne santé et réussir » est une action qui vise à faciliter la réussite scolaire, à contribuer à réduire la sédentarité et à améliorer la santé en général par le biais d’un dispositif « le vélo-bureau », sur le territoire de la commune de Sainte Rose en Guadeloupe, et plus précisément dans le réseau REP de La Boucan.

Constat à l’origine de l’action :
Les enseignants constatent, dans leurs pratiques professionnelles, l’augmentation d’un mal être chez les élèves engendrant des échecs scolaires répétés.
• Nous devons faire face à des élèves en difficulté d’apprentissage et décrocheurs.
• Les élèves ont des difficultés à avoir la « bonne » posture pour faire un bon parcours d’apprentissage scolaire.
• Ils souffrent dans les salles de cours durant 7 heures d’affilée d’une immobilité nuisible aux enseignements et à la santé :
◦ Besoin de bouger,
◦ Difficulté à se concentrer,
◦ Fatigue et somnolence,
◦ Difficulté à accomplir les tâches demandées avec efficacité,
◦ Échec scolaire.
◦ Vu la ruralité du quartier, les élèves du REP de « La Boucan », souffrent d’un manque d’activité physique post-scolaire, le plus souvent, par absence de moyens financiers. Mais aussi par manque d’un environnement favorable : réseau de transport en commun peu développé et déficient dans certaines zones d’habitation qui rend l’accès difficile à une pratique de l’activité physique régulière.

Au regard de la santé plusieurs constats observés dans le monde et dans notre société actuelle montrent :
• qu’avoir une activité physique régulière est nécessaire pour être en bonne santé,
• que la pratique de l’activité physique permet de lutter contre la sédentarité morbide,
• que la pratique de l’activité physique permet d’améliorer les performances intellectuelles.

Des tentatives récentes pour trouver des solutions à la problématique de la sédentarité ont été réalisées :
• Expérimentation et étude aux USA : position assise-debout, tapis de marche-bureau,
• Expérimentation et étude sur les pédaliers de bureau dans l’Iowa,
• Etude Aphygwad par l’Orsag sur la pratique d’activité physique,

* Programme T’CAPS : phase de déploiement
(Le programme T’CAPS « Tous centrés sur l’activité physique pour préserver son capital santé’’ est un programme multipartenarial qui a pour finalité de contribuer à augmenter l’activité physique chez les enfants âgés de 13 à 17 ans, et leurs parents, sur la région Guadeloupe. T’CAPS s’appuie sur la démarche socio-écologique qui consiste à cibler l’individu à travers ses connaissances, son entourage et son environnement.)
Les différentes études positives et favorables ont montré l’efficacité de toutes ces tentatives et la nécessité impérative de changer nos habitudes et de trouver des solutions pérennes.

L’utilisation d’un vélo-bureau scolaire que nous venions d’inventer et de mettre au point nous a paru une réponse contributive et nécessaire aux résolutions des différentes problématiques soulignées.
Cet outil en effet permet :
• d’améliorer les performances intellectuelles, de retrouver la concentration et la curiosité d’apprendre pour contribuer à lutter contre l’échec scolaire et limiter les élèves décrocheurs.
• de pratiquer une activité physique minimale salutaire pour leur santé et leur bien-être durant les horaires d’ouverture de l’établissement (favorisant l’anti-stress, le mieux-être, la confiance en soi….).
• de développer davantage et de favoriser une pédagogie de type "corpomentale" plus adaptée aux élèves d’aujourd’hui car elle permet de mieux développer les savoirs et les compétences nécessaires à l’expression de ceux-ci.
• de renforcer et d’optimiser les résultats tant sur le plan de la santé que sur celui des résultats scolaires dans son association avec l’action TCAP’S qui est en phase de déploiement en Guadeloupe et dans un cheminement en synergie.
Cet outil par sa mise en action commune du corps et de l’esprit s’inscrit complètement dans une nouvelle démarche pédagogique d’apprentissage : celle de réintroduire le corps généralement négligé et bien trop souvent considéré de façon subalterne dans l’enseignement.
Voir :
Vélo-Bureau
Les bénéfices constatés sur la santé
Les bénéfices pour les enfants atteints de TDA/H

C’est à partir de tous ces constats que nous avons décidé de créer ce dispositif que nous avons échelonné en plusieurs étapes au fur et à mesure de la pérennisation de celui-ci.

- Phase 1  :
• Groupe informel expérimental « Bouger pour Réussir » de Janvier 2015 à septembre 2015
• « Classes Actives : Bouger pour Réussir » de septembre 2015 à juin 2016

- Phase 2 :
• « Collège actif » ou « École active : Bouger pour Réussir » puis « REP actif : Bouger pour Réussir » 2016/2017 et au-delà
La phase 2 prolonge la phase 1 sur une cohorte d’élèves plus importante et sur plusieurs établissements du réseau REP de La Boucan, pour affiner de manière plus pertinente nos premiers résultats, afin de rendre davantage pérenne et transmissible cette expérimentation à d’autres établissements en Guadeloupe mais aussi dans d’autres académies.

OBJECTIF GÉNÉRAL :
Faciliter l’apprentissage scolaire et contribuer à réduire la sédentarité par le biais d’un dispositif « le vélo-bureau » sur le territoire de la commune de Sainte Rose, plus précisément dans le réseau REP de La Boucan auprès de 2 classes élémentaires des écoles primaires de La Boucan et de Morne-zizi et de 4 classes du collège Bois-Rada déclarées pilotes et suivis jusqu’en 2019.
- Objectifs spécifiques ou stratégiques :
• Favoriser la réussite des élèves décrocheurs et celle des élèves atteints d’un trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité.
• Participer à diminuer la stigmatisation des élèves en grande difficulté scolaire et décrocheurs ainsi que les élèves en surpoids et obèses, en développant leur estime de soi et en leur redonnant une confiance en soi.
• Améliorer la réussite scolaire en abordant un mode d’enseignement autrement, au travers des pédagogies "corpomentales" et des pratiques actives.
• Améliorer de manière générale la santé des élèves et diminuer les répercussions économiques et sociales des maladies issues de l’excès de la sédentarisation sur la société.

- Objectifs opérationnels :
• Du point de vue des élèves :
◦ Apprendre à poser un regard différent sur les difficultés de concentration, l’agitation, le manque de confiance en soi et les blocages dans les situations d’apprentissage auprès de tous les élèves et surtout ceux et celles en grande difficulté scolaire et décrocheurs.
◦ Améliorer les performances des élèves en développant leur durée d’attention
◦ Améliorer la productivité des élèves en leur proposant un dispositif qui les rend plus actifs dans le but de les faire devenir plus acteurs de leurs savoirs
◦ Favoriser l’interaction et l’entraide entre pairs pour une réussite vers la socialisation.
◦ Repérer des classes élémentaires et des classes de 6ème témoins, qui seraient suivies ponctuellement sur 5 années du cycle 3 et 4 (du CM2 à la 3ème), les études toucheront principalement le cycle 3.
• Du point de vue des élèves et des familles :
◦ Impliquer les élèves et les familles dans le projet en acceptant l’introduction pour certains du dispositif dans leurs habitats personnels et en participant aux études santé et qualitative menées dans l’établissement.
• Du point de vue de la Santé :
◦ Introduire une activité physique quotidienne minimale et salutaire à l’intérieur même des classes pour lutter contre la position assise nocive et la sédentarité excessive.
◦ Redonner le goût et la place de l’activité physique dans nos pratiques quotidiennes et régulières.
◦ Améliorer la santé des élèves.
• Du point de vue de l’amélioration des pratiques d’enseignement :
◦ Développer les pratiques innovantes et apporter des réponses nouvelles face aux difficultés actuelles de l’enseignement en favorisant un enseignement où le corps et l’intellect sont pris en compte sans le primat de l’un sur l’autre.
◦ Susciter le travail en réseau et partager les expériences en impliquant l’ensemble de la communauté éducative et les parents,

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés  :
600 élèves de l’école élémentaire (CM2) au collège (6ème, 5ème, 4ème, et 3ème) seront concernés par le projet parmi eux 45 élèves de primaire (2 Cm2) et 70 élèves de collège (3 classes) seront suivis de manière plus précise dans le cadre de deux études :
• l’une menée par l’ORSAG portant sur la santé,
• l’autre une étude qualitative portant davantage sur la pédagogie, la perception et l’efficacité globale du dispositif.
Le public bénéficiaire de cette action est composé des élèves du réseau REP de La Boucan sur la commune de Sainte-Rose en Guadeloupe.
La majorité des élèves est issu d’un milieu social très défavorisé.
Le taux de chômage dans ce secteur est très élevé et atteint les 38%.
32% des familles sont des familles monoparentales.
39% des parents sont sans diplôme.
Les enfants boursiers sont très nombreux, ils représentent 58% de la population de l’établissement.

Description et modalités de mise en œuvre  :
- PHASE 1 :
L’expérimentation des « Vélos-bureaux » s’est déroulée dans un premier temps de janvier à décembre 2015. Cette période a été l’occasion de rechercher des outils particulièrement adaptés à l’environnement scolaire et d’en étudier les effets sur les participants à l’expérimentation. Aucun produit de ce type n’existait sur le marché.
Un groupe témoin de 12 élèves de primaires et de collèges de la commune de Sainte Rose ont participé aux essais.
En septembre 2015 l’opération « Classes Actives : Bouger pour Réussir » fut lancée : une classe de 6ème (1/3 des élèves éprouvent des difficultés scolaires importantes) et 2 classes de 3ème du collège la Boucan identifié REP, pendant les cours de Français, ont participé à l’action.
Très vite nous avons constaté que ce dispositif :
• améliorait la concentration,
• rendait les élèves plus performants et apaisés,
• les plus hyperactifs trouvaient, avec ce mobilier innovant, un exutoire physique qui leur autorisait un travail scolaire amélioré,
• Favorisait le bien-être et la bonne santé,
• Augmentait le temps de la pratique d’activité physique de manière importante ainsi que ses bienfaits associés et cela sans implication trop contraignante
Cette action encore en cours de réalisation révèle dès à présent des atouts sur le plan santé ainsi que sur le plan de l’apprentissage scolaire.
Elle tente d’apporter des solutions inédites et complémentaires à celles que nous menions déjà au sein de l’établissement ,voire sur l’archipel guadeloupéen. A partir des premiers constats effectués, le vélo-bureau est un instrument capable de contribuer à la lutte contre l’échec scolaire et à l’amélioration de la santé physique et psychique des élèves.
L’action au regard de l’expérimentation 2015 à été déclarée pérenne. Elle passera donc à l’étape suivante et se développera sur une plus grande échelle en phase 2 de janvier 2016 à juin 2017 et devrait être renouvelée jusqu’en 2019

- Description de la PHASE 2 :
de janvier 2016 à juin 2017 et au-delà :
• Janvier- Avril 2016
CONSTITUER UN RÉSEAU PARTENARIAT
◦ un COPIL (CESC) : groupe de pilotage de l’action
◦ Un COTECH : Un groupe de coordination du projet
◦ Réunion bilan de la phase 1
◦ Animer 2 réunions du groupe Pilotage
◦ Animer 1 réunion mensuelle du COTECH. Obtention des fonds
◦ Passer la commande des 100 vélos-tables nécessaires à l’action
◦ Identification des classes témoins et des besoins de chacune
◦ Répartition des tâches de chacun des membres de l’équipe des professeurs qui participent à l’action
◦ Evaluation du groupe témoin 2015
◦ Résultat de l’étude sur la première période d’essais phase1, année 2015

• Mai/Juin 2016
◦ Réunion d’information sur le bilan de l’année 2015/2016 et lancement pour la rentrée 2016/2017,
◦ Réunion de travail pour l’élaboration de questionnaires
◦ Arrivée du matériel et mise en place du matériel dans les établissements du réseau REP concernés.
◦ Élaboration des questionnaires élèves, professeurs et parents avec la participation de l’ORSAG

• Septembre 2016- décembre 2016
◦ Réunion d’informations et d’échanges pour les professeurs qui participent à l’action Collège Actif,
◦ Lancement lors des réunions de rentrée de l’information concernant l’action auprès des parents du collège.
◦ Information aux élèves du projet
◦ Lancement et mise en place de l’action.
◦ Lancement de l’étude qualitative
◦ Distribution des questionnaires afin de poser la situation de départ de chaque élève, parent, et/ou professeur
◦ Distribution d’un livret de suivi

• Janvier 2017 à juin 2017
◦ Réunion du groupe de coordination pour établir le bilan de mi-parcours
◦ Évaluation des objectifs à mi-parcours
◦ Évaluation intermédiaire de l’étude qualitative
◦ Poursuite de l’action
◦ Réajustement, pérennisation ou abandon
◦ Distribution des questionnaires afin d’établir le bilan de fin d’année scolaire de chaque élève, parent, ou professeur.

• Mai/Juin 2017
◦ Réunion du groupe de pilotage pour établir le bilan de l’année scolaire,
◦ Réunion d’un groupe type d’élèves, de parents et de professeurs participant à l’étude qualitative sur l’usage des vélos-Bureaux
◦ Fin de l’étude qualitative
◦ Fin de l’étude santé
◦ Production du guide du bon usage des vélos-bureaux
◦ Production du bilan annuel
◦ Présentation et publication des études sur la pratique des vélos-bureaux
– Réajustement, pérennisation ou abandon.
◦ Mise en place pour la nouvelle rentrée prochaine

2017/2018 :
Septembre 2017/juin 2018 : Même démarche : Lancement et mise en œuvre de l’action avec les nouveaux élèves du CM2, les élèves de Cm2 passant en 6ème et les élèves de 6ème passant en 5ème
Septembre 2018 à juin 2019 : Même démarche : Lancement et mise en œuvre de l’action avec les nouveaux élèves du CM2, les élèves de Cm2 passant en 6ème et les élèves de 6ème passant en 5ème et les élèves de 5ème passant en 4ème

Résultats attendus :
• Favoriser pour les élèves décrocheurs (représentant 13% du cycle 2) bénéficiant de l’action, une estime de soi et un bien-être à l’école en améliorant leur concentration et en optimisant leurs performances intellectuelles et scolaires.
• Favoriser le travail pluridisciplinaire et interpartenarial autour du contrat local de santé sur un territoire défavorisé,
• Valoriser le réseau REP de la Boucan en l’identifiant « établissement scolaire actif : bouger pour réussir ».
• Développer au sein de l’Education Nationale les pratiques innovantes issues des pratiques actives et de la pédagogie corpomentale
• 100% des parents dont les enfants bénéficient de l’action adhèrent au projet
• 70% des jeunes bénéficiant de l’action auront augmenté, en moyenne, d’au moins 60 minutes leur temps d’activité physique de loisirs par semaine
• 80 % des jeunes ont une attitude positive vis-à-vis de l’activité physique et sont confiants dans leurs capacités à atteindre le niveau d’activité recommandé
• Plus de 50% des jeunes bénéficiant de l’action, connaissent les bienfaits de l’activité physique
• Plus de 50% des jeunes bénéficiant de l’action, connaissent les moyens de la pratiquer quotidiennement, au centre de loisirs, à l’école, dans leurs loisirs ou leurs déplacements
• 40% des jeunes bénéficiant de l’action, seront amené à développer leurs pratiques d’activité physique en dehors de l’établissement (sous diverses formes)
• 80% des familles, dont les enfants participent l’action auront trouvé un bénéfice pour leur enfant
• 40% des parents dont les enfants bénéficient de l’action, les encouragent à pratiquer une ou plusieurs activités physiques
• 100% des jeunes bénéficiant de l’action auront augmenté de 5h leur temps d’activité physique hebdomadaire

Partenariat et contenu du partenariat
- LES PARTENAIRES
• l’Agence de Santé (ARS),
• La DJSCS,
• La Région,
• La communes Sainte Rose dans le cadre du dispositif PRE,
• Les fonds Européens,
• La fondation de France,

- LES ACTEURS
• le Rectorat de la Guadeloupe,
• La Conseillère recherche – développement, innovation et expérimentation et la chargée de mission,
• le collège Bois Rada promoteur du projet,
• les écoles primaires du réseau REP,
• la communauté éducative du réseau REP
• l’Instance Régionale d’Education et de Promotion de la Santé de Guadeloupe (IREPS),
• l’Observatoire régional de la Santé,
• Un (e) infographiste
• les réseaux de santé (réseau Grandir),
• L’association des parents d’élèves
• Les parents

Evaluation
Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action (auto-évaluation, évaluation interne, :
• Evaluation du processus
• Evaluation des résultats attendus
• Evaluation de l’impact du projet
• Mise en place d’une étude qualitative et d’une étude santé menée par l’ORSAG (Observatoire Régional de la Santé en Guadeloupe) portant sur l’utilisation des vélos-bureaux au sein du collège, des écoles et des familles,
• Élaboration d’une plaquette guide sur l’usage du vélo-bureau à partir des résultats de notre étude.

Effets constatés :
- sur les acquis des élèves
• Permet des résultats et une attitude au travail améliorés
• Permet de développer une meilleur image de soi,
• Permet une meilleure santé et un mieux-être des élèves,
• Permet aux élèves décrocheurs ou TDA/H de type « Anxieux » de baisser leur anxiété en faisant plus d’activité physique et en libérant des endorphines qui contribuent à la relaxation. Ainsi, l’enfant qui utilise le vélo-bureau améliore ses résultats pendant les évaluations mais aussi sa confiance dans sa capacité à réussir à l’école.
• Permet aux élèves décrocheurs ou TDA/H de type « Impulsif/Remuant » qui ont un grand besoin de bouger de le faire en classe sans déranger les autres élèves, de trouver un exutoire à leur trop plein d’énergie et de mieux canaliser leur attention..
• Permet aux élèves décrocheurs ou TDA/H de type « Distrait/Rêveur » d’avoir une meilleure concentration à la tâche et une amélioration de la perception du temps.
• le bureau actif de type vélo-bureau permet de passer, par une mise en action du corps et de l’intellect, d’un élève parfois trop spectateur souvent penché vers l’arrière en position passive voire même somnolente à un élève plus actif et éveillé, penché vers l’avant, et donc plus apte à devenir davantage acteur de ses savoirs.
• Produit des effets positifs sur l’adaptation à la vie en communauté,
- sur les pratiques des enseignants :
• Suscite de l’intérêt pour les expériences nouvelles.
• Questionne sur les pratiques pédagogiques en général.
• Redonne une place au corps et favorise au sein de la classe les pédagogies actives.
• Questionne sur une pédagogie où le corps et l’intellect seraient traités sur le même plan et sans prima de l’un sur l’autre.
• Permet d’aborder la classe autrement et de s’intéresser aux méthodes d’enseignement différentes.

Conclusion :

l’expérimentation 2015 constate que ce dispositif est favorable à la bonne santé, la réussite et à l’épanouissement des élèves en général ainsi qu’à une bonne perception des établissements et du réseau REP par les élèves, les parents et la population en générale.
Orientations futures de l’action :
• Développer ce dispositif en phase 2, qui du point de vue de notre étude de phase 1 apparait déjà comme porteur d’une certaine efficacité.
• Pérenniser le label « ÉTABLISSEMENT ACTIF : BOUGER POUR ÊTRE EN BONNE SANTÉ ET RÉUSSIR »

Cette opération a pu se faire grâce à la collaboration très fructueuse et professionnelle de la Société Wefitactive et de sa filiale wefitactive-gp qui a développé et fourni les vélos-bureaux.
Établissement : Collège Bois-Rada
Adresse : La Boucan 97115 Sainte-Rose
Initiateur et responsable du projet : Vibert Yann
Fonction : professeur de Lettres Modernes
Mél : yannvibert@ac-autrement.fr
Site en ligne

Extrait de ac-autrement.fr du 04.01.16 : Établissement Actif : Description générale de l’action

 

Fiche Expérithèque

Promouvoir des environnements favorables à la réussite scolaire et à la pratique de l’activité physique : « REP Actif , Bouger pour être en bonne santé et réussir »2016 D

Répondre à cet article