> 6 - Pédagogie / Formation > Actions locales AU COLLEGE > Numérique, communication, presse (Collège) > 3 projets Madmagz internationaux : "Peaceful horizons" au collège REP La (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

3 projets Madmagz internationaux : "Peaceful horizons" au collège REP La Canopée de Matoury (Guyane) ; collaboration numérique “gourmande” collège REP Pasteur de Vrigne-aux-Bois / collège grec ; projet JAM de correspondance école REP Balzac de Nanterre / école japonaise

2 février 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable


- Peaceful horizons – C.O.M.P.A.S.S

Présentation du projet :
 » Le projet interculturel “Peaceful Horizons Come Over Make a Project Attempt to Social Solidarity (C.O.M.P.A.S.S)” a consisté en la mise en place d’un partenariat virtuel et physique entre des enseignants et des élèves de dix établissements scolaires européens situés dans neuf pays différents (la Turquie, la Pologne, la Slovaquie, l’Espagne, la Grèce, la Suède, l’Allemagne, l’Italie et la France) dans le cadre d’un partenariat multilatéral Comenius couplé à un projet eTwinning. Ce projet a permis de faire connaître mutuellement les cultures de nos régions, de nos pays et de s’ouvrir à la culture des pays partenaires. Outre l’acquisition de compétences disciplinaires notamment des compétences du cadre européen commun de référence (CECRL) en anglais et de compétences transversales, l’objectif était de lutter contre les stéréotypes et la xénophobie dans une Europe multiculturelle et de défendre les valeurs européennes. »

Responsable de projet : Sandra Macabre, professeure d’anglais.
Etablissement : Collège [REP] La Canopée – Académie de la Guyane.
Niveaux : 4ème et 3ème.

Contexte
Eu égard à la situation géographique de la Guyane, l’Europe demeure un concept abstrait pour de nombreux élèves. De plus, le coût des transports et la situation administrative de certains élèves constituent un frein à la mise en place de voyages scolaires.
De plus, bien que notre établissement soit situé au centre-ville de la commune de Matoury, les élèves viennent de tous les quartiers de la ville et sont donc de conditions sociales diverses. Néanmoins, la majorité d’entre eux sont de condition sociale modeste et beaucoup sont issus de familles socialement défavorisées et vivent dans des conditions difficiles avec pour conséquence de l’absentéisme, le manque de travail personnel à la maison et le manque de motivation.
C’est pourquoi, le projet de notre établissement s’attache aussi à mettre aussi l’accent sur la motivation des élèves en rendant concrets leurs apprentissages, en augmentant leur confiance et leur ouvrant l’esprit à travers des projets pluridisciplinaires.

Les objectifs :
• Acquisition des compétences du socle commun en anglais, histoire-géographie et TICE
• Prise de conscience de l’appartenance à l’espace européen du département de la Guyane, un territoire français donc européen situé en Amérique du sud
• Ouverture culturelle
• Amélioration de l’estime de soi

Compte rendu au format Madmagz (12 pages)
Retour d’expérience complet

Extrait de osonsinnover.education/concours : Peaceful horizons - C.O.M.P.A.S.S

 

- Was Isst Du ? Tell Me What You Eat …
Collaboration numérique “gourmande” entre deux collèges grec et français

Présentation du projet
« Au cours d’un projet eTwinning (projet de collaboration entre des établissements européens, sans rencontre physique), les élèves d’un établissement français situé dans les Ardennes ont collaboré avec des élèves d’un établissement grec. Ils ont travaillé et communiqué en anglais et en allemand, et leur travail a essentiellement porté sur la nourriture et les habitudes alimentaires dans les deux pays. L’objectif premier de ce projet était de réaliser des interviews vidéos dans les deux langues. Cette approche culturelle leur a permis de se découvrir, mais également de manipuler de façon authentique et variée les langues étrangères étudiées en classe ; ils ont également développé leurs compétences de manipulation d’outils numériques, ainsi que leurs capacités à collaborer, à la fois en classe et à distance. »

Responsable du projet : Laurence Couvreur, professeur d’anglais, et Sophie Delobel, professeur d’allemand
Établissement : Collège [REP] Pasteur, Vrigne aux Bois, Académie de Reims et Gimnasio Sykies, Thessalonique.
Niveau scolaire : Collège, de la 6ème à la 3ème
Matière : anglais et allemand

Activités clés du projet
• Présentation personnelle : Organisée autour d’un jeu de « qui suis-je », au cours duquel les élèves français ont enregistré leurs présentations personnelles, en allemand, sous format audio. Ils ont ensuite mis en ligne des photos d’eux sur le Twinspace, et les élèves grecs ont dû, dans la découverte de leurs camarades, associer descriptions et photos.
• Présentation vidéo des deux établissements : Les élèves ont choisi les lieux à montrer, rédigé les textes de présentation des endroits retenus, et sont allés, par binômes sans supervision d’adulte, filmer les différents lieux qu’ils ont souhaité mettre en avant.
• Organisation d’une séance « quiz » : Chaque groupe a préparé des questions (en anglais et en allemand, préparées au cours d’une séance en co-animation) à propos de leur vidéo. Ce quiz s’est déroulé en visioconférence, dans les deux langues, et l’établissement gagnant a reçu une petit cadeau créé par les perdants.
• Organisation d’un concours de logos par les élèves volontaires, afin de représenter le projet. Tous les élèves impliqués ont eu la possibilité de voter, de façon électronique, pour leur logo préféré. Le logo vainqueur sert d’image d’illustration sur le Twinspace.
• Calendrier culturel : Activité qui s’est déroulée tout au long du projet. Les élèves ont réalisé, sur le Twinspace, un calendrier (en lien avec la nourriture festive). Pour chaque date importante, certains élèves ont réalisé des présentations (textes illustrés, diaporamas) des repas associés aux festivités.
• Création de différents supports : quiz, document de présentation, dessin, présentations illustrées, dégustations, etc, sur le thème de Noël et de la galette des rois.
• Interviews vidéo : Activités phares du projet, réalisées à trois reprises au cours de l’année. Ces interviews (bilingues la plupart du temps, parfois préparées lors de séances en co-intervention) portent sur des sujets choisis par les élèves (le petit-déjeuner, les repas principaux, la nourriture festive). Selon les thèmes, les questions ont été posées soit par les élèves français, soit par les élèves grecs, et les partenaires avaient pour mission de réaliser une vidéo à leur tour, en répondant aux questions posées, afin de procéder à un véritable échange culturel.
• Élaboration d’un questionnaire : En équipes bi-nationales, par l’intermédiaire d’un outil de chat et d’écriture collaborative (TitanPad). Le questionnaire (dans les deux langues) porte sur les habitudes alimentaires. Une fois les questions validées par les équipes de travail (chaque équipe bi-nationale était responsable d’un thème, et avait libre choix d’utilisation de la langue de travail), elles ont été compilées dans un formulaire Google par certains des élèves français. Tous les élèves impliqués ont par la suite répondu aux questions, et les élèves grecs ont, dans le cadre de leur cours de technologie, produit une synthèse comparative des réponses.
• Réalisation collaborative d’une carte interactive des spécialités culinaires des pays partenaires. Les élèves ont travaillé en équipes, sous une organisation différente : les élèves français devaient effectuer des recherches sur la spécialité d’une région grecque, sous la supervision d’une équipe grecque, et vice-versa. Une fois les résultats des recherches validés par les partenaires, tous les documents créés ont été organisés dans une carte interactive, contenant des liens vers les différentes productions (créée grâce à Thinglink).
• Phase d’évaluation : seconde activité-clé. La toute dernière étape a été l’évaluation du projet par les élèves, conçue comme une véritable activité, au cours de laquelle les deux classes principalement impliquées ont été amenées à donner leurs impressions et leurs retours dans un mur « Padlet« .

Compte rendu du projet au format Madmagz (24 pages)
Retour d’expérience complet

Extrait de osonsinnover.education/concours : Was Isst Du ? Tell Me What You Eat …

 

- JAM à Nanterre

Présentation du projet « JAM à Nanterre » :
« La rédaction de ce magazine repose sur des valeurs de coopération et d’enrichissement mutuel. En effet, le projet de ce journal est de rendre compte des projets multiples de l’école. Élèves les plus âgés, les CM2 vont être investis des travaux de rédactions d’articles ou encore de conduite d’entretiens de différents acteurs de l’école, entrant de plain-pied dans les métiers de l’école . Ils doivent montrer à leurs cadets comment aboutir à un certain prérequis d’autonomie, de maîtrise et de maturité.
Ils enseigneront leurs pratiques d’apprentissage, leurs recettes de cuisines, leurs envies de métier.
Nous espérons alors que les élèves pourront progresser non plus en étant isolés mais en se sentant solidaires, et qu’ils comprennent qu’ils régleront mieux leurs défis dans une attitude active et coopérative.
Cet effet de miroir sera aussi bien utile puisque ma collègue Mme Marine Moniez emmène sa classe aux Carroz d’Arrache et qu’à ce moment là, le magazine deviendra notre lien naturel et électronique.
Enfin, en mars, ce sera la fin de l’année scolaire au Japon et nos correspondants seront envoyés ailleurs. Nous espérons qu’ils continueront de nous suivre jusqu’en juin.
Parmi les projets que nous menons, nous avons une correspondance suivie avec une école japonaise dans le cadre d’un projet développé par l’UNESCO- Japon dont une émanation s’appelle JAM et qui, de fait, met en rapport des écoles japonaises avec des écoles autres. Les élèves s’échangent une fresque et cela permet une bonne relation entre écoliers du monde entier. C’est pour cela que nous avons appelé JAM Nanterre notre magazine. »

Responsable de projet : Madame Fujiko Martin, professeure des écoles.
Etablissement : Ecole [REP] Honoré de Balzac – Académie de Versailles.
Niveau : CM2.

Compte rendu du projet au format Madmagz (8 pages)

Extrait de osonsinnover.education/concours : JAM à Nanterre

Répondre à cet article