> 5 - Education prioritaire > MIXITE SOCIALE ET "CARTE SCOLAIRE" > Positions politiques et syndicales (Carte scolaire et mixité (...) > L’enseignement catholique se déclare favorable à la mixité sociale et participe (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

L’enseignement catholique se déclare favorable à la mixité sociale et participe à l’expérimentation du MEN (interview)

29 mars 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

Ajéduc : « Le ministère de l’éducation mène dans une vingtaine de départements une expérimentation destinée à ‘renforcer la mixité sociale dans les collèges’ dès la rentrée 2016. L’enseignement privé sous contrat est associé à cette expérimentation. Que pouvez-vous faire pour que celui-ci participe à renforcer la mixité sociale, notamment au sein de l’ensemble des collèges d’un territoire ?  »

Pascal Balmand : « Nous participons à cette expérimentation parce qu’il y a une convergence entre la volonté du ministère et la nôtre, qui correspond à un élan donné par mes prédécesseurs. Au printemps 2014, nous avons voté une déclaration d’intention politique dite de ‘réussite pour tous’, autour d’objectifs de mixité sociale et scolaire. J’insiste sur le deuxième terme, car il existe aussi des établissements ouverts à des enfants de milieux sociaux défavorisés qui sont scolairement très sélectifs.

Quand nous parlons de mixité, c’est d’abord pour des raisons éducatives : on ne fait pas grandir un enfant et un jeune dans l’entre-soi permanent. Chaque établissement doit offrir à l’élève qu’il accueille l’opportunité de rencontrer des élèves d’autres milieux que le sien. Je suis favorable à ce que nos établissements soient tous dans une logique de mixité. Il y a là des enjeux sociaux, politiques et sociétaux. Mon objectif est que chaque établissement, en partant de là où il est , fasse du chemin dans cette direction.

Extrait de ajeduc.wordpress.com : Pascal Balmand : je suis favorable à ce que nos établissements soient tous dans une logique de mixité

Répondre à cet article