> 5 - Education prioritaire > MIXITE SOCIALE ET "CARTE SCOLAIRE" > Positions de chercheurs (Carte scolaire et mixité sociale) > La mixité sociale dans les établissements publics et privés de Paris, par (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La mixité sociale dans les établissements publics et privés de Paris, par Thomas Piketty (Le Monde)

1er septembre 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

"Il existe des façons d’améliorer la situation. En faisant rentrer les collèges publics et privés dans un même système d’affectation des élèves, il est possible de faire fortement progresser la mixité sociale au collège", explique Thomas Piketty sur son blog.

Il montre à la fois la très forte ségrégation sociale dans les collèges parisiens et le rôle qu’y joue l’enseignement privé. " Les collèges privés pratiquent une exclusion quasi complète des classes sociales défavorisées, et contribuent ainsi fortement à la ségrégation scolaire d’ensemble. Cela s’explique en partie par le fait que ces collèges sont payants et plus encore par le fait que les collèges privés peuvent choisir eux-mêmes les élèves qu’ils acceptent et ceux qu’ils refusent".

Pour lui, " il est temps que le ministère accepte un véritable débat public sur ces questions démocratiques essentielles, et mette fin à l’opacité extrême qui caractérise les procédures d’affectation des élèves, qu’il s’agisse d’Affelnet ou plus encore du système APB".

Extrait de cafepedagogique.net du 01.09.16 : Mixité sociale : Changer la donne pour le privé demande T. Piketty

L’étude de Thomas Piketty dans lemonde.fr du 31.08.16 : Le gouvernement souhaite-t-il vraiment la mixité sociale ?

Répondre à cet article