> DISPOSITIFS EDUC. VILLE (74 SR) > Autres actions Ville : emploi, culture, sport... > Les délégués du préfet et du gouvernement > L’action des 11 délégués du Gouvernement dans le domaine de l’éducation un an (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

L’action des 11 délégués du Gouvernement dans le domaine de l’éducation un an après leur création (rapport du CGET)

19 avril Version imprimable de cet article Version imprimable

Moins d’un an après leur installation dans douze "quartiers très prioritaires" (1), les premiers délégués du gouvernement ont fait l’objet d’un rapport remis au ministre de la Ville, Patrick Kanner, le 5 avril. "Conjuguant empathie et expertise", le dispositif "place résolument le bénéficiaire au centre des préoccupations", écrit Sylvie Feucher, préfète et coordonnatrice nationale de l’expérimentation, en préambule de ce bilan.
Ce premier retour d’expérience se veut encourageant : "Les délégués du gouvernement sont bien identifiés et personnalisent un engagement différent de l’État. Les actions en cours installent progressivement la confiance."

Le principal défi : sortir des logiques de segmentation
Ainsi, à Grigny, le délégué du gouvernement a mobilisé des enseignants et des acteurs de l’éducation, de l’insertion et de la culture autour d’un projet centré sur l’innovation pédagogique [...]

Education, emploi : "Il manque un chef de projet dédié"
L’évolution des pratiques souffre aussi, selon le rapport, d’un "déficit d’évaluation transversale". Chargés de "cartographier la déclinaison territoriale transversale d’une politique publique", les délégués du gouvernement se sont heurtés à des inquiétudes de la part des acteurs locaux, ainsi qu’à une tendance de chacun à ne regarder que ce qui le concerne directement.
Le secteur de l’éducation est présenté comme emblématique de ce phénomène : "Tout semble installé et chacun a le sentiment d’avoir rempli l’objectif qui lui était assigné. Pourtant, la politique publique ne produit pas l’effet attendu pour les enfants." Dans l’éducation comme dans l’accompagnement vers l’emploi, "il manque visiblement un chef de projet dédié pour conduire et surtout coordonner l’action".

Extrait de caissedesdespotsdesterritoires.fr du 13.04.17 : Quartiers prioritaires - Délégués du gouvernement : premier retour d’expérience

 

Du projet au réel…
À Grigny, par exemple, le délégué du Gouvernement a regroupé, avec des enseignants volontaires, plusieurs partenaires éducatifs, d’insertion et culturels autour d’un projet de pédagogie partagée, « Aline » (ou Approche ludique interactive numérique pour l’éducation).
Il est aussi intervenu pour mobiliser les familles autour de la culture numérique et faire en sorte que des espaces parents soient systématiquement aménagés, dans chaque école et collège, avec une amplitude horaire élargie.

Dans les Yvelines, le délégué du Gouvernement a engagé et piloté la déclinaison locale de la charte « Entreprises & quartiers », qui était en gestation depuis 2015.

En Guyane, la déléguée du Gouvernement a mis en place des modules de préparation aux études supérieures, dès la classe de seconde, grâce à un partenariat avec l’Essec par le biais de mooc (formations en ligne).

À Amiens, le délégué du Gouvernement a initié une réflexion sur la découverte de la lecture entre la ville et l’association Biblio­thèques sans frontières. Cette dernière a ensuite proposé de faire découvrir sa médiathèque en kit « Ideas Box », et la ville d’Amiens l’a acquise pour les enfants du Quartier nord.

À Marseille, la déléguée du Gouvernement a soutenu la mise en place d’un centre de santé communautaire dans l’une des cités les plus défavorisées de la cité phocéenne.

À noter
Cette expérimentation, dont les orientations ont été fixées par le Premier ministre, s’inscrit dans les mesures du comité interministériel à l’égalité et à la citoyenneté du 26 octobre 2015 (voir instruction).
Dans le cadre de sa mission politique de la ville, Le CGET héberge la mission de coordination nationale et prend en charge son fonctionnement. Il a, entre autres, proposé une formation initiale dédiée aux délégués du Gouvernement.

[Extrait de cget.gouv.fr du 14.04.17 : Les délégués du Gouvernement, des facilitataeurs sur le terrain

 

Voir aussi sur le site OZP
Création de 12 "délégués du Gouvernement" chargés à temps plein de coordonner l’action dans l’un des 12 "quartiers très prioritaires" (liste). L’éducation est citée en premier parmi les sujets d’intervention possibles (circulaire du Premier ministre du 11 mars 2016)

Répondre à cet article