> EDUCATION PRIORITAIRE (251 SR) > PEDAGOGIE EN ZEP (49 SR) > Actions pédagogiques AU COLLEGE > Français et langues (Collège) > B* English and real life skills au collège REP Fiumorbu de Prunelli Di (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* English and real life skills au collège REP Fiumorbu de Prunelli Di Fiumorbo

12 juin Version imprimable de cet article Version imprimable

English and real life skills

Collège [REP] Fiumorbu
, 20243 PRUNELLI DI FIUMORBO
Site académique
Auteur : Collomb Brigitte
Mél : brigitte.collomb@orange.fr

Un projet instaurant une nouvelle relation entre le professeur et ses élèves afin de favoriser leur développement cognitif, affectif et social dans le cadre de l’apprentissage de l’anglais. Un projet visant à influer sur l’ambiance de classe, sur la personnalisation de l’enseignement et l’interaction, le développement de compétences diverses et transversales. Un projet hybride en fonction des besoins tantôt coopératif ou l’enseignant sera permissif, tantôt individuel et plus contrôlé. Un projet donnant de l’importance au statut de l’élève dans le groupe et visant à développer son estime et confiance de soi, lui permettant de comprendre le rôle des émotions et leur gestion et perception à travers des pratiques liées à l’apprentissage de l’anglais. Un projet encourageant les élèves à l’adaptation pour une prise de parole plus aisée notamment ou prise de position. Un projet autorisant l’élève à être lui-même.

Plus-value de l’action
L’aptitude du professeur à présenter des activités différentes à ses élèves et surtout de façon différente au niveau des consignes, de la forme et du contenu. Garder un cadre bienveillant mais ne pas hésiter à adopter une pédagogie d’hybridation et adaptative en fonction des besoins. Varier le recours au numérique et au travail créatif manuel. Utiliser pour chaque point essentiel à faire passer aux élèves des médiums différents pour toucher toutes les différentes formes d’intelligence et accepter de ne pas avoir les mêmes attentes pour chaque élève. Comment faire plonger un maximum d’élèves dans une systémisation pour qu’il parle une langue s’ils ne peuvent placer leurs acquis dans leur mémoire à long terme ni entrer en mode reflexe pour la parler. Le plus important : leur apprendre à découvrir leur méthode d’apprentissage personnelle idéale.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
150 5èmè + 3ème

A l’origine
• doser la part du numérique et la part de l’échange humain : l’enseignant est créateur.
• travailler tantôt seul tantôt en projet pour développer et mettre en avant toutes les compétences de chacun : les différences apparaissent comme une complémentarité essentielle.
• Actuellement on tend à vouloir faire de la remédiation globale cependant les élèves ne semblent pas égaux face aux tâches complexes exigées. La remédiation ne porte pas vraiment ses fruits car non fondée sur une réelle étude du fonctionnement d’acquisition, de hiérarchisation propre à chacun des besoins...Les difficultés résident parfois plus dans l’énoncé et le cheminement de l’enseignant que dans la tâche à accomplir.
• les élèves ne sont pas habitués à choisir, critiquer positivement, à s’entraider, à trouver des solutions…les plus forts se permettent parfois des comportements déplacés car ils ont de bons résultats au lieu de prendre une place d’exemple ils tirent parti de leur position pour avoir une attitude négative : ils ne sont pas collaboratifs ou participatifs.
• la socialisation de l’école et l’acquisition d’une culture commune et humaniste passe par le partenariat, l’expérience, la collaboration entre élèves et enseignants. L’élève doit pouvoir expliquer son cheminement lors d’une séquence jusqu’à la tâche finale. Il doit comprendre comment créer son réseau mnésique, il est difficile de comprendre pourquoi un élève est plutôt bon à l’écrit et ne serait pas aussi rapide en pensée quand il écrit que quand il parle.
• enseigner une même leçon pour qu’elle soit comprise par tous : auditifs, visuels, dys, HP afin de répondre à tous les besoins. (Phonie, graphie, jeux, vidéo…) pour atteindre le même objectif final avec des stratégies différenciées : fluorescence, codes couleurs, police spéciale dys… Créer des représentations concrètes et pas de des phrases sur le cahier.

Choix des activités / intelligence :
◦ Musique : chants, poèmes + mimes…
◦ Logique : résolution de problèmes, challenge, jigszaw writing, création de jeux interactifs…
◦ Linguistique : lectures d’album, magazine, jeux de mots…
◦ Interpersonnelle : travail en îlots, etwinning, jeux de rôles…
◦ Spatial : dessins, posters, affiches créés à plusieurs…
◦ Kinesthésique : théâtre, sketches, origami PPT, montage vidéo…

Objectifs poursuivis
1/ • Enseigner les « compétences de la vie » dont le quotient d’intelligence émotionnelle IE des apprenants qui s’avère souvent plus important que le QI dans la réussite des élèves et professeurs (avec eTwinning notamment.) Ce facteur étant plus modifiable par un entourage adapté : timidité, manque de confiance…
• à l’école les élèves ne sont pas encouragés à développer les 5 compétences leur permettant de s’intégrer dans une société complexe et de prendre les bonnes décisions.
◦ conscience de soi, confiance et estime.
◦ maîtrise des émotions négatives et positives.
◦ motivation personnelle
◦ empathie
◦ créativité
◦ capacité à entrer en relation avec les autres.
2/ Communiquer en langue anglaise à l’écrit et à l’oral en utilisant les TICE, en travaillant sur le vécu des humains autant que sur de la fiction et appréhender le monde dans sa globalité. L’héritage culturel servira à poser les bases de l’enseignement.
3/ EMI + savoir innover et être créatif pour s’insérer = éviter les pièges de la société de consommation. Devenir citoyen responsable et solidaire. Apprendre la liberté d’expression.
4/ apprendre à apprendre en utilisant les outils mis à sa disposition : numérique, codes couleurs, fluo…
5/ accepter l’acquisition d’autres compétences est nécessaires pour réussir à l’école et plus tard telles que : organiser son travail, négocier, se mettre à la place de quelqu’un, apprendre de ses échecs pour aller de l’avant et ne pas se décourager, savoir gérer une équipe, s’investir dans un projet, choisir des outils TICE, gérer le temps…

Description
Différenciation des pratiques de classe :
• classe inversée : amorces ou leçons expliquées de plusieurs façons en fonction du publique, avec images, son, couleurs… Leçons reprises en classe car beaucoup d’élèves ne font pas leurs devoirs. Il ne s’agit pas de gagner du temps mais de proposer différentes façons d’expliquer ou de montrer quelque chose.
• développement des axes culturels permettant aux élèves d’appréhender le monde de manière plus globale en fonction de leur âge.
• faire en sorte que les apprenants voient une utilité à l’apprentissage d’une langue étrangère : étudier le sport pour comprendre qu’il faut en faire, les junk food pour comprendre l’importance d’une alimentation saine….
• améliorer de manière significative le niveau à l’oral des élèves : bon outils, pratiques théâtrales, journal télévisé (vidéos) magazine de fin de séquence, écriture collaborative, eTwinning…
• créer des réflexes : mobiliser les outils nécessaires, se poser les bonnes questions, conceptualiser une séquence…
• rencontres avec des partenaires.
• jeux de rôle faisant passer des real life skills : bonnes manières, politesse, régulation de conflits, trouver un emploi… jouer au professeur pour montrer qu’on a bien compris la leçon et voir combien il est difficile de faire passer un message clair à des personnes différentes si pas de bonne volonté.
• énonciation des consignes avec des tournures bienveillantes, évitez les ordres directs, « il faut » « tu dois » la dévalorisation encore trop présente de manière inconsciente dans l’énoncé de consignes ou dans les appréciations.
• travailler en autocorrection afin que les élèves puissent sublimer, transformer leur travail.
• appeler les élèves par leur prénom : individualiser.
• différencier perfection et créativité / beauté.
Langage pour le plaisir et la liberté de parole : eTwinning.

Modalité de mise en œuvre
Pendant le cours :
• s’organiser en fonction des besoins : travail en îlots, labo de langues, salle en U…
• classe inversée pour l’acquisition des outils liés à l’apprentissage de la langue= plutôt pour de la révision ou différenciation pour le moment.
• enseignement hybride différencié (ENT / bridgets) remédiation, possibilité d’approfondissement, d’échange, de mettre des vidéos du professeur qui s’enregistre pour expliquer la leçon… autocorrection pour gain de temps, dédramatisation car pas de stylo rouge et la possibilité de recommencer à souhait les exercices.
• apprendre à apprendre passe par apprendre à écouter, à compléter, à négocier = éviter les conflits et la frustration inutile, apprendre à bien vivre avec les autres et s’enrichir de leurs expériences.
• apprendre la critique constructive pour savoir s’évaluer, s’améliorer, choisir, savoir tirer parti d’une expérience positive ou négative sans se replier sur soi-même.
• donner des rôles aux élèves autres que la position d’apprenant : débat, journaliste, détective, ministre, médecin, professeur… (Ambition, esprit d’entreprise, valorisation…)
• apprendre à trouver des solutions aux problèmes de la vie quotidienne : serious games…
• les supports d’apprentissages et de communication : le professeur choisit ses documents pour illustrer les axes culturels de manière objective. Les élèves choisissent aussi des docs qu’ils présentent numériquement pour compléter le travail. (Esprit d’initiative, leur vision du monde anglophone.) Voir les bons et les mauvais côtés de notre monde permet de réfléchir et de ressentir des émotions, de s’impliquer dans son apprentissage. (EPI, EMI, publicité, actualité, fiction…)
• travailler sur les expériences d’adolescents et sur des histoires vraies les touche davantage dans leur développement de citoyen que de rester uniquement dans la narration.
• travail sur les réseaux sociaux et sites dédiés au thème encadrés par le professeur y compris eTwinning. (Travail en réseau ne veut pas nécessairement dire Twitter et Facebook) Certains sites permettent aux élèves de collaborer avec des adolescents comme par exemple des sites ou réseaux dédiés à l’écriture de chansons, de contes, site de l’Unicef où des adolescents sont invités à déposer des articles.
• valoriser le travail + création de produits significatifs et utiles : pièce de théâtre, dépliants, vidéos, magazine…L’élève doit se sentir utile à l’école pour y trouver sa place.

Trois ressources ou points d’appui
Mes études de psychologie. Mon travail en tant qu’ambassadrice au sein d’etwinning. Des classes en difficultés et très hétérogènes.

Difficultés rencontrées
Nous devions recevoir des tablettes… ça sera pour l’année prochaine ! Très chronophage.

Moyens mobilisés
Outils :
• labo de langues, ENT, bridgets-english-pages.com -plateforme eTwinning + sites et outils collaboratifs -grille d’évaluation des compétences individuelles menant à l’harmonie et à la réussite commune, la capacité à trouver sa place dans un groupe, l’esprit d’initiative, d’entreprise, d’innovation…
• les enseignants, apprenants, partenaires : comprendre que chacun a besoin de l’autre.
Le professeur :
• validation d’un MOOC EMI + MOOC classe inversée
• validation d’un MOOC Enseigner et former avec le numérique.
• ambassadrice + formatrice eTwinning
• projet innovant précédents basées sur le numérique + création d’un média européen.
• préparation à un diplôme de psychologie de l’enfance. (CERFPA : Art thérapie)

Partenariat et contenu du partenariat
Aucun

Liens éventuels avec la Recherche
Aucun

Evaluation
• Motivation
• Résultats scolaires

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Auto-évaluation et évaluation par les collègues des classes concernées : plus de cohésion au sein de la classe, dynamisme, esprit d’équipe, d’adaptation, plus de confiance.

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves :
augmentation de l’estime et la confiance, meilleure ambiance de classe, autonomie, motivation, tutorat, amélioration des résultats, responsabilité individuelle et de groupe, esprit d’initiative, de gestion de groupe, écoute, climat affectif, entraide, solidarité, partage, respect, plaisir…. Des élèves apaisés car compris dans leurs besoins spécifiques.
- Sur les pratiques des enseignants : Certains enseignants sont tentés par l’expérience.
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Création d’une web radio l’année prochaine…
- Sur l’école / l’établissement : Partage lors des EPI.
- Plus généralement, sur l’environnement : -

Extrait du site Expérithèque : English and real life skills

Répondre à cet article