> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > Liaison entre RECHERCHE et PRATIQUES > De « l’evidence-based practices » aux « practice-based evidences » : et si les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

De « l’evidence-based practices » aux « practice-based evidences » : et si les chercheurs anglo-saxons nourrissaient des débats éducatifs féconds en France ? (Centre Alain Savary)

20 juin 2017 Version imprimable de cet article Version imprimable

Améliorer l’école pour qu’elle fasse mieux réussir tous les élèves ? Assurément. Mais comment ? Appliquer « les pratiques qui ont fait leurs preuves » ? Anthony Bryk, président de la Carnegie Foundation for the Advancement of Teaching, aux Etat-Unis, propose une synthèse explosive : un modèle systémique qui converge avec d’autres résultats énoncés par Hopkins, Snow, Spillane, Scott, Levin & Fullan sur les conditions de l’action publique efficace. Une proposition dans laquelle de nombreux courants de recherche francophone pourraient se retrouver...

[...]
Depuis quelques décennies, on a vu fleurir l’ambition de développer des « pratiques fondées sur des preuves » (evidence-based practices), sur la base d’un modèle médical : si un essai sur le terrain produit une taille d’effet significative, cela signifie que l’intervention devait fonctionner pour d’autres situations. Mais ce que ne dit pas ce type de modèle, c’est ce qu’il faut réaliser pour que l’implantation de ces nouvelles pratiques fonctionne réellement, dans différents contextes, avec différents publics. [...]

Extrait de centre-alain-savary.ens-lyon.fr : De « l’evidence-based practices » aux « practice-based evidences » : et si les chercheurs anglo-saxons nourrissaient des débats éducatifs féconds en France ?

Répondre à cet article