> 4 - Education prioritaire > MATERNELLE et Petite enfance > Etudes et Rapports (Maternelle) > Une étude d’Arthur Heim (France Stratégie) sur l’efficacité de la maternelle à (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Une étude d’Arthur Heim (France Stratégie) sur l’efficacité de la maternelle à deux ans. Débat

29 juin Version imprimable de cet article Version imprimable

La maternelle à deux ans c’est bon ou pas ?

La question semblait tranchée par la relance de la politique d’accueil des moins de trois ans en école maternelle. Une nouvelle étude, réalisée par Arthur Heim de France Stratégie et présentée le 27 juin au laboratoire Liepp de Sciences Po vient semer le doute ou au moins faire réfléchir sur les conditions d’accueil des tout petits.
Selon cette étude, si les enfants nés en début d’année civile profitent de la scolarisation en maternelle à 2 ans, ce n’est pas le cas des autres. Surtout l’étude avance que, à cet âge là, les autres modes d’accueil assurent mieux le développement de l’enfant. Cette étude préliminaire est déjà débattue.

[...] A Heim souhaite tempérer ces conclusions négatives. "Pour cette génération née en 1995-1996, une époque où il n’y avait pas encore de dispositif spécifique pour les très petits, les enfants s’en sortent mieux quand ils ne sont aps scolarisés à deux ans", nous a-t-il dit. "Mais il est difficile d’inférer avec la situation actuelle où la scolarisation des moins de 3 ans est ciblée sur les Rep et où des moyens dédiés sont accordés pour des classes spécifiques". Malheureusement 9 enfants sur 10 sont scolarisés dans des classes multiniveaux...

Pour A Heim, "il faut penser l’accueil des enfants de façon plus cohérente avant et après 3 ans et avoir un accueil focalisé sur leur développement".

Des données déjà anciennes ?
Dans le débat qui a opposé A Heim à l’inspectrice générale Viviane Bouysse, au sociologue Denis Fougère et à Maxime Tô (Crest), l’exploitation des données a été critiquée du fait de leur nature.

V Bouysse a remarqué que l’écart entre les élèves de début et fin d’année est déjà bien établi. Elle a interrogé sur la validité d’un effet à long terme (3ème ) des apprentissages à 2 ans en rappelant que "ce qui se construit sur une scolarité est un mixe de l’école et la famille". Elle a rappelé que les données utilisées portent sur une époque où il n’y avait pas d’accueil particulier pour les toutes petites sections. "On est en train d’inventer un modèle différent", ajoute-elle.

Mais voilà une étude qui tombe opportunément au moment où le gouvernement cherche 9 milliards. Traditionnellement c’est l’école maternelle et particulièrement la scolarisation des moins de 3 ans qui sert de variable d’ajustement quand on manque d’enseignants. L’étude d’Arthur Heim pourrait bien être utilisée pour récupérer quelques milliers de postes, à l’image de ce qui a été pratiqué avant 2012 par ceux qui sont aux affaires à nouveau rue de Grenelle...
François Jarraud

Extrait de cafepedagogique.net du 28.06.17 : La maternelle à deux ans c’est bon ou pas ?

Répondre à cet article