> 7 - Dispositifs éduc. ville > Type de document > Etudes (Polit. Ville) > Les 3/4 des pauvres échappent aux politiques des quartiers prioritaires (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les 3/4 des pauvres échappent aux politiques des quartiers prioritaires (Observatoire de la société, d’après les données de l’Insee)

5 juillet Version imprimable de cet article Version imprimable

Centre obs. société‏ @observ_societe 4 juillet 2017
Disons le plus clairement : les 3/4 des pauvres échappent aux pol. des quartiers "prioritaires".

Extrait d’un Twitt de l’Observatoire de la Société

 

Voir aussi sur le site OZP

Le commentaire de l’OZP sur la note du Centre d’Observation de la Société : "Les 3/4 des élèves défavorisés étudient hors de l’éducation prioritaire"

Répondre à cet article

1 Message

  • Et heureusement, car ceux qui vivent dans les quartiers "prioritaires" ne bénéficient que de peu de choses et subissent la concentration de la misère sociale et l’effondrement des dispositifs d’aide de plein fouet. Il serait temps de regarder si les fameuses "politiques des quartiers prioritaires, du DSQ à la ZEP, du contrat de ville à l’ECLAIR, des RAR aux REP + ont eu un effet bénéfique pour les habitants. IL EST EVIDENT QU ILS NE SONT PAS EFFICACES. Les fonds ne parviennent pas aux intéressés pour ce qui serait prioritaire de faire. Il y a plus de "2ans" scolarisés en privé qu’en ZEP. Il y a plus d’argent donné aux classes prépas qu’aux REP + et l’an prochain les CP à 12 vont se faire sur les ruines des Pdmqdc, des RASED, des CMPP, et de la médecine scolaire. 100 % de réussite : tout le monde sait que cela ne sera pas possible. Mais ce sera tellement pratique d’accuser les maîtresses de CP au moment de faire avaler le gel de tous les avantages sociaux...

    Répondre à ce message