> 6 - Pédagogie en ZEP (49 SR) > Actions interdegrés (tous niveaux) > Nombreuses actions école du socle et continuum école-collège (université d’été (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Nombreuses actions école du socle et continuum école-collège (université d’été de Prisme) au REP Geneviève Anthonioz De Gaulle à Cluses (Touteduc)

18 juillet Version imprimable de cet article Version imprimable

[...] Un autre exemple de continuum école-collège, celui du collège de l’éducation prioritaire Geneviève Anthonioz de Gaulle, à Cluses (74), dans l’académie de Grenoble, a également été présenté à l’université d’été. Ici, des actions "communes", dans les uns ou les autres établissements, pour créer le lien entre personnels et entre élèves, se sont multipliées depuis plusieurs années : le PPRE-passerelle (Programme personnalisé de réussite éducative), qui mobilise une centaine d’élèves, est co-animé par les professeurs des écoles et les enseignants du collège ; 3 classes du collège et 3 classes de CM coopèrent en sciences ; un journal est réalisé avec 13 des 15 écoles de rattachement ; une journée portes ouvertes est organisée chaque année ainsi qu’une "école ouverte" de quelques jours pour les futurs 6e, avec le pôle Éducation enfance jeunesse de la ville de Cluses, temps de pré-rentrée rythmé par des séquences pédagogiques le matin, animées en binôme par un enseignant de collège et un professeur de CM2, et des activités culturelles et sportives l’après-midi.

Cette année a aussi été lancée une première journée de rencontre sportive entre l’association sportive du collège et l’USEP (Union sportive de l’enseignement du premier degré), qui a été ouverte à l’ensemble des CM2 ; les professeurs des classes de CM2 construisent également un questionnaire afin que leurs élèves puissent interviewer les professionnels du collège et deux classes mobiles sont partagées avec l’ensemble des cycles 3 des écoles.

À l’automne, il est prévu d’associer 2 à 3 élèves de CM2 de chacune des 15 écoles du réseau, à la réalisation d’un film au collège. Dans la même verve, un projet d’orchestre va être mené avec les CM et les 6e - la Ville organisera la navette pour les classes concernées - et des élèves du primaire et du collège co-construiront des contenus sur Wikipédia.

Fusionner des instances dédiées au lien école-collège pour susciter davantage de co-actions

Ces multiples actions sont justifiées, selon le principal du collège, Damien Raymond, au regard du pourcentage de ceux qui ont validé, en fin de cycle 4, la maîtrise des 8 domaines et sous-domaines du socle : seulement 52,5 % des 210 élèves de 3e alors que paradoxalement l’établissement affiche 92 % de réussite au DNB. Des résultats qui "doivent nous interroger", observe le principal qui indique que d’autres mesures viennent d’être décidées afin d’aller plus loin. Première originalité, le conseil école collège et le comité de pilotage ont été fusionnés afin, explique-t-il, de recentrer le pilotage "sur l’action". Il s’agit "d’économiser du temps et de penser différemment l’organisation, comme les conseils de cycles". Objectifs : "parler un peu moins mais développer davantage le co-enseignement ou les observations de séquences en CM par les enseignants de collège", sachant qu’il est "plus facile de rendre disponible un enseignant de collège".

De même, le collège vient d’acter ce mois-ci "la bascule" de l’ensemble des 6e sur l’évaluation par compétences dès la rentrée 2017, après plusieurs années d’expérimentation. Une bascule qui ne se fera pas sans un travail sur l’évaluation mené en lien avec les IA-IPR, afin que les enseignants "ne travaillent pas deux fois : sur l’évaluation par discipline d’abord, et une autre fois en fin de cycle pour valider les compétences". Le collège envisage notamment d’organiser des "auto-évaluations assistées entre élèves, enseignants et familles, anticipées au moins 6 mois avant".

Enfin, pour aller plus loin dans ce continuum école-collège, il est prévu, en partenariat avec la communauté de communes, de créer une Maison des savoirs et de la formation, au sein de laquelle seront notamment développées des formations communes de professionnels de l’éducation "à l’échelle du territoire et non du bassin" (rassemblant enseignants, animateurs, éducateurs...). Une première journée doit être organisée en novembre prochain.

Extrait de touteduc.fr du 16.07.17 École du socle : deux exemples pour le continuum école-collège (Prisme, université d’été)

Répondre à cet article