> 6 - Pédagogie / Formation > Actions locales AU COLLEGE > Français et langues (Collège) > Histoire d’une Africaine, de la traite des esclaves à la Guyane : travail (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Histoire d’une Africaine, de la traite des esclaves à la Guyane : travail coopératif lancé par un IPR à la demande de la Dgesco au collège REP+ Mme de Sévigné à Roubaix

19 juillet Version imprimable de cet article Version imprimable

Pédagogie coopérative et démarche d’enquête en histoire en classe de 4ème :
Bourgeoisies marchandes, négoce international et traites négrières.

Dans le prolongement du thème 3 de la classe de 5ème, cette proposition utilise les outils de l’histoire connectée (ANNEXE 1) mais aussi ceux de l’histoire genrée. La démarche d’enquête (ANNEXE 2) est à nouveau privilégiée et le cas présenté s’inscrit également dans une démarche inductive. En effet, cette étude a pour objectif de mener à la maîtrise et à l’utilisation par les élèves des concepts et notions de métissage, d’hybridation ou encore de créolisation à partir du parcours individuel d’une Africaine devenue esclave, affranchie puis habitante aisée de Guyane. Ce parcours est ensuite inscrit dans celui plus large des traites négrières atlantiques au XVIIIème siècle.

Accéder à la ressource (26 p.)

Unene proposition réalisée sous la responsabilité pédagogique de Madame Natalie MALABRE, IA-IPR, dans le cadre d’une commande de la Direction générale de l’enseignement scolaire (Dgesco) et de la présentation des nouveaux programmes en académie

Monsieur Aurélien Prévost,
Collège Madame de Sévigné, Roubaix

Extrait de heg.discipline.ac-lille.fr du Pédagogie coopérative et démarche en histoire en classe de 4e

Répondre à cet article