> 7 - DISPOSITIFS, VIE SCOLAIRE, ÉVALUATION... > VIE SCOLAIRE (Climat, Décrochage, Internats, Milieu rural, Pauvreté, Rythmes, (...) > RYTHMES scolaires - OTS > Rythmes scolaires (Textes et Rapports officiels) > L’association des enseignants et chercheurs en Sciences de l’éducation (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

L’association des enseignants et chercheurs en Sciences de l’éducation proteste contre les mises en cause répétées de leur discipline, accusée d’être responsable de l’échec et des inégalités scolaires

24 octobre 2017 Version imprimable de cet article Version imprimable

18 octobre 2017
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’ASSOCIATION DES ENSEIGNANTS ET CHERCHEURS EN SCIENCES DE L’ÉDUCATION (AECSE)

Non aux mises en causes répétées des sciences de l’éducation.
Pour un débat scientifique respectueux et de qualité sur les questions d’éducation en France

Depuis plusieurs semaines dans notre pays, les sciences de l’éducation sont l’objet de mises en cause répétées dans divers médias, de la part de certains responsables politiques, de journalistes, voire d’universitaires d’autres disciplines. Ces accusations sur la responsabilité de cette discipline universitaire dans l’échec actuel de notre système éducatif portent sur des questions essentielles : l’aménagement du temps de l’enfant, les dispositifs d’allègement du nombre d’élèves par classe au CP et au CE1, les effets du redoublement sur la réussite et/ou l’échec scolaire, l’apprentissage de la lecture, l’excellence scolaire, la lutte contre les inégalités de réussite selon l’origine sociale, la formation des enseignants, etc.

Force est toutefois de constater que les propos tenus relèvent au mieux d’une méconnaissance des recherches et des résultats produits par les sciences de l’éducation ; au pire d’une tentative délibérée de désinformation et de manipulation de l’opinion publique. En effet, alors que certains de ces auteurs prétendent s’appuyer sur des travaux scientifiques, ils convoquent exclusivement ceux qui servent leurs conclusions, avec des arguments souvent discutables. Le procédé est connu. Il a ses adeptes. Nous n’en sommes pas. [...]

Extrait de aecse..net du 18.10.17 : http://www.aecse.net/

Répondre à cet article