> 6 - Pédagogie / Formation > Pédagogie (généralités) > Efficacité de l’enseignement : l’enseignement explicite, un article de Céline (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Efficacité de l’enseignement : l’enseignement explicite, un article de Céline Clément (universités de Strasbourg et de Montréal) extrait de l’ouvrage "Estimer l’efficacité en éducation", L’Harmattan, 2015

8 novembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Efficacité de l’enseignement : l’exemple de l’enseignement explicite
Céline Clément

Céline Clément. Efficacité de l’enseignement : l’exemple de l’enseignement explicite. San-doss Ben Abid-Zarrouk. Estimer l’efficacité en éducation, L’Harmattan, pp.133-150, 2015

[...] L’enseignement explicite est donc la « formalisation d’une stratégie d’enseignement structurée en étapes séquencées et fortement intégrées »
(Gauthier et al., 2013)
.
L’utilisation du terme explicite fait référence au fait qu’il s’agit d’expliciter, de rendre visible, de guider, qu’il s’agisse des objectifs de la leçon ou des mécanismes cognitifs mis en œuvre dans la résolution de problèmes.
Le soutien aux apprentissages se repère dans trois moments : la préparation et la planification de la leçon, l’enseignement, le suivi et la consolidation.
Notre propos se centrera ici sur la leçon proprement dite.

[...] Les conseils et stratégies mises en place apparaissent sans doutes évidents. Cependant l’observation de situations de classe, même avec des enseignants chevronnés, montre que bien souvent l’attention des élèves n’est pas
captée lorsque débute la leçon. Or, les élèves qui présentent des difficultés scolaires sont bien souvent ceux qui présentent le plus de
comportements perturbateurs ou des difficultés à se centrer sur la tâche.

On comprend donc qu’en ne vérifiant pas que l’ensemble des élèves est centré sur la tâche au moment où débute la leçon, on risque de mettre en difficulté les élèves
les plus à risque. Justifier la pertinence de l’’objectif sur le plan personnel
ou sur le plan scolaire, ou encore pour « la vraie vie » (Gauthi
er et al., 2013) est également un élément déterminant pour ce qui a trait àl’engagement sur la tâche (Archambault & Chouinard, 2003), même si il ne s’agit pas de tomber dans l’utilitarisme. [...]

Extrait de hal.archives-ouvertes.fr du 01.11.17 : Efficacité de l’enseignement : l’exemple de l’enseignement explicite

Répondre à cet article