> 7 - PEDAGOGIE, FORMATION > ACTION LOCALE par niveau et discipline > Action locale AU COLLEGE > Collège (Action autre ou interdisciplinaire) > B* "Tous Fiers de Lettres". Ecriture pluridisciplinaire et interdegrés à (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* "Tous Fiers de Lettres". Ecriture pluridisciplinaire et interdegrés à travers un concours de poésie dans le réseau REP Peiresc de Toulon

6 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

TOUS FIERS DE LETTRES !

Collège [REP] Peiresc
BOULEVARD DE STRASBOURG , 83000 TOULON
Site du collège
Auteur : STRENTZ Muriel
Mél : muriel.strentz1@gmail.com

Les lettres éclaboussent tout et tous…. Mais quelles lettres rendent fières de l’être ? Fières des lettres ? Mettre en œuvre des activités d’écriture préparatoires à une écriture aboutie, tisser l’écriture au long cours, développer les strates d’écriture, permettre de remettre « vingt fois l’ouvrage sur le métier », c’est autoriser à comprendre et à vivre positivement le parcours d’apprentissage. Abolir les murs du collège, traverser joyeusement la route vêtu de mots, déclamer des poèmes à l’intérieur des murs des écoles où l’on a été élève, revivifier les temps d’apprentissage, dessiner le parcours, souligner que le but importe moins que le chemin parcouru, et tirer de la fierté, de soi.
Déployer l’écriture vers le 1er degré et vice versa, partager des mots et des lettres, pour le plaisir des mots, pour la rencontre de l’émotion, la rencontre et le partage de l’immense plaisir de créer, créer avec des mots, créer de la poésie autour de thèmes qui engagent toute la communauté éducative, apprendre « L’eau et le rêve », inclure les sciences, les mathématiques, les langues vivantes, l’histoire géographie, les parents, les collègues, abolir les frontières… Lire l’effusion, la porosité, l’interpénétration, vibrer les mots et tout simplement, être tous fier de lettres posées au gré de la page, écrire…. Comprendre que tout le vécu entre dans l’apprentissage et que tout l’apprentissage peut entrer dans le vécu…

C’est l’esprit du concours de poésie Peiresc rebaptisé, pivot de l’action « Déambulations poétiques », parce que du chemin a été parcouru depuis la naissance du concours, et que les mots ont formé une culture commune qui autorise à pousser l’expérience au-delà des murs de la classe, pour engager les parents, les professeurs, ceux qui ont ce désir de créativité qui illumine les regards, dessine des sourires, extorque en douceur la citoyenneté, intégrée. Les mots, la liberté des mots, l’émotion véhiculée par l’écriture poétique, nous affirmons qu’elle construit de la cohésion sociale.
Voilà ce projet qui allie l’écriture, le numérique, le dispositif d’aide personnalisé et réconcilie les élèves avec eux-mêmes, avec les lettres à travers l’expression de leurs émotion... Susciter le désir des lettres et partager l’être pour la fierté et le désir des mots. En somme, « écrire dans tous ses éclats »…

Plus-value de l’action
Effets bénéfiques de l’écriture pluridisciplinaire qui rayonne sur les élèves et les enseignants par effet de miroitement. Cohésion dans le travail. Force du travail collectif. Consolidation et approfondissement des compétences d’écriture et de lecture. Prise en compte de tous les élèves et de leur aptitude à s’exprimer et à manipuler les savoirs et le lexique.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
4 classes de cycle 3 (2 CM2, 2 classes de 6è) 5 classes de cycle 4 (4 classes de 6è, 2 classes de 5è, 2 classes de 4è, deux classes de 3è) Recensement d’autres classes, écoles et collèges en cours

A l’origine
Les élèves sont avides de pouvoir s’exprimer, mais l’occasion ne leur est pas donnée assez. Le faire sans juger dans un premier temps sur les erreurs orthographiques commises, c’est ouvrir la porte à l’expression, permettre d’exister au sein de la communauté scolaire. Le public concerné est un public à grands besoins car situé en réseau d’éducation prioritaire.

Objectifs poursuivis
Les améliorations visées se situent sur plusieurs plans :
- Concernant les élèves :
• permettre à l’élève de s’exprimer sans honte, ni gêne ;
• libérer sa parole en accordant de la valeur à chaque mot dit ;
• lui apprendre à puiser dans les textes lus pour nourrir ses écrits ;
• lui apprendre à employer le bon registre de langue ;
• susciter le désir d’écrire en abolissant les obstacles qui entravent traditionnellement l’écriture (pauvreté lexicale, impossibilité d’un retour réflexif, blocages dus au regard de l’évaluateur, complexité orthographique) ;
• réconcilier l’élève avec l’écriture normée de façon progressive ;
• mettre l’élève en situation de réussite dans l’acte d’écrire et lui laisser le temps de savourer sa réussite ;
• l’encourager ;
• in fine, rendre l’écriture et l’expression indispensables pour donner sens à tous les apprentissages collatéraux (lecture, langue, oral, compréhension) ;
• lui faire vivre l’expérience de l’écriture comme ressource.
- Concernant les professeurs :
• travailler l’écriture de façon transversale
• prendre du plaisir à créer des séances pédagogiques autour d’un thème fédérateur et qui crée du lien
• faire confiance en la capacité de progresser de tous les élèves
• les rendre autonome
- Concernant les parents :
• Leur permettre de partager une expérience d’écriture avec leurs enfants
• Accepter que leurs enfants peuvent les guider dans cette expérience
- Concernant la liaison CM2-6e
• accompagner les élèves de CM2 dans leurs premiers pas au collège à travers les brigades poétiques mixées ;
• responsabiliser les élèves de 6è par rapport à leur collège et à leur camarades de CM2 ;
• créer des liens

Description
Un thème qui puisse fédérer les disciplines scientifiques et les disciplines humanistes a été choisi : l’eau et le rêve, clin d’œil à l’ouvrage de Gaston Bachelard, « L’eau et les rêves ». Ce choix a été réalisé en commission de liaison CM2-6è, à la fin de l’année scolaire 2016-2017.
Le porteur de projet a préparé durant l’été deux padlets : un padlet de ressources et un padlet de mutualisation des productions. Il a alimenté a minima le padlet de ressources, les participants étant invités à l’enrichir tout au long de l’année ou à lui transmettre les ressources à placer en ligne.
PADLET RESSOURCES
PADLET MUTUALISATION
Un diaporama qui contextualise le projet a été présenté lors de la rentrée du REP (septembre 2017) lors d’un conseil école-collège. Il présente 4 sujets d’écriture transversaux rédigés de façon suffisamment ouverte pour pouvoir intégrer chacun. 4 sujets sont préparatoires et visent à stimuler recherche et créativité personnelle en lien avec le numérique (ou non).
- SUJET D’ÉCRITURE 1 : " ECRIRE L’EAU, SE RESSOUVENIR"
Rappelez-vous de la place de l’eau dans vos souvenirs d’enfance, d’adolescence, d’adulte... listez ces souvenirs et écrivez un poème à la manière de Perec (chaque vers commence par "Je me souviens..." ) ou dans la forme que vous préférez, pourvu que vos souvenirs s’y lisent... Déposez vos textes ou poèmes sur le padlet
PADLET DE COLLECTE DE VOS CRÉATIONS
- SUJET D’ÉCRITURE 2 : RÊVER L’EAU À TRAVERS LES 4 SAISONS... Imaginez l’eau et chacune des saisons. Cherchez des images d’eau en lien avec le printemps, l’été, l’automne, l’hiver... rassemblez toutes ces images ou photos sur un padlet... laissez-vous guider par chaque image et écrivez, sur une feuille d’abord, trois phrases pour chaque image, en associant des émotions... Votre poème se composera à la fin de 12 vers au moins, mais rien n’empêche d’en écrire plus... Rassemblez le tout, images et textes dans une création numérique que vous déposerez sur le PADLET DE COLLECTE DE VOS CRÉATIONS... (L’ajout de liens vers votre propre padlet est possible !)
- SUJET D’ÉCRITURE 3 LYCÉE ou autres écoles ET HAPPENING "SPLATCH POÉTIQUE" (SUJET PARTENARIAT) : IDENTIFIEZ UNE CLASSE OU UN ÉTABLISSEMENT dans lequel le thème de l’eau a suscité des créations d’élèves (exposés scientifiques ou littéraires, animations you tube ou autre...) déposées sur le site d’établissement. Créez un "SPLATCH POÉTIQUE", autrement dit une surprise poétique" en vous inspirant de ce site et en faisant écrire des poèmes rattachés au travail exposés par ces élèves, valoriser en faisant le "Don du poème" en prenant contact IN FINE avec l’établissement... Déposez vos créations sur le PADLET DE COLLECTE DE VOS CRÉATIONS
- SUJET D’ECRITURE 4 "LA RÊVERIE DES LIQUIDES" : Rédigez le dictionnaire des liquides en les confrontant avec l’eau : quels sont les traits distinctifs ? Créez un contexte artistique pour chaque liquide (La rêverie du liquide) sous une présentation numérique de votre choix, y associer le texte qui détermine les caractéristiques distinctives sous une forme poétique... Déposez votre chef d’œuvre sur PADLET DE COLLECTE DE VOS CRÉATIONS
- Le cinquième sujet du concours de Poésie. « L’EAU ET LE RÊVE » : thème du concours de poésie Peiresc 2017-2018.
SUJET D’ÉCRITURE 5 CONCOURS POÉSIE PEIRESC 2017-2019 ECRIRE UN POÈME EN VERS OU EN PROSE D’AU MOINS 14 VERS (S’IL EST EN VERS) ET 10 LIGNES (S’IL EST EN PROSE) SUR LE THÈME "L’EAU ET LE RÊVE"... Puis déposer son poème sur le PADLET DE COLLECTE DE VOS CRÉATIONS. Evidemment, tout plagiat sera supprimé par l’administrateur de ce PADLET, C’EST-À-DIRE MOI)
L’objectif du porteur de projet est de susciter l’engouement des professeurs et de créer une situation d’accueil pour les disciplines scientifiques grâce à un thème dont elles peuvent largement s’emparer. Le concours poétique apparaît comme l’aboutissement du projet (5è sujet).
Mais ce qui est essentiel, c’est le parcours diversifié que les acteurs vont mettre en œuvre, l’écart entre la proposition initiale du porteur de projet et la réalisation effective par les participants, cette liberté pédagogique indispensable dont ils s’emparent et d’où sont nés des amendements dès l’origine :
• proposition d’un partenariat CM2-6 fondé sur la création d’exposés sur le thème de l’eau et du rêve, sous une forme numérique pour les 6è, format papier pour les CM2 avec une rencontre de présentation. La dimension scientifique sera mise au jour.
• Adhésion de la discipline Science et Vie de la Terre qui travaille sur le cycle de l’eau et proposition d’un ancrage par l’écriture dans le cadre de la démarche d’investigation (carnets d’investigations) ; deuxième ancrage par l’exercice du journal d’expérience en français.
• Adhésion de professeurs d’écoles hors réseau d’éducation prioritaire séduits par la cohésion générée par le projet (participe du renforcement de la mixité sociale).

Modalité de mise en œuvre
• Le porteur de projet envoie une lettre d’information mensuelle à tous les acteurs du REP pour continuer à fédérer et informer les participants ;
• Les heures d’aide personnalisée organisée au collège en co-intervention ou groupes de travail à effectif réduit sont dédiés aux temps d’écriture et au développement des compétences numériques
• Les heures de cours en classe entière permettent de constater les effets des méthodes acquises lors des travaux en AP et de l’attention personnalisée matérialisée par des dossiers d’écritures par strates.

Trois ressources ou points d’appui
• La motivation des élèves, leur cœur à l’ouvrage
• La motivation des collègues,
• L’implication de plusieurs disciplines avec des angles d’approche différents au regard d’un projet d’écriture créatif

Difficultés rencontrées
L’indisponibilité de la salle informatique et le nombre insuffisant de postes lors du travail en classe entière suscite de la frustration chez les élèves.

Moyens mobilisés
• Un budget de 200 euros est nécessaire pour les récompenses lors de la remise des prix du concours poétique ;
• Un budget de 300 euros est nécessaire pour la rétribution des interventions de l’association « Parole d’auteurs » ;
• Un budget de 80 euros est nécessaire pour la confection des « t-shirt poétiques ».

Partenariat et contenu du partenariat
L’association « Parole d’Auteur » animera un atelier « Ressentir le poème » à raison d’une heure hebdomadaire.

Liens éventuels avec la Recherche
Contacts, travaux engagés ou références bibliographiques en appui de l’action Bachelard, L’eau et le rêve Boimare, Ces enfants empêchés de penser Michèle Tozzi, Une pédagogie de la créativité poétique à l’école

Evaluation
• Implication et bien-être des élèves
• Déblocage des élèves non scripteurs
• Réussite au concours d’élèves en difficulté
• Progression dans les compétences d’écriture

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
• Evaluation interne à travers l’évaluation des effets de l’action sur les élèves : Evaluation par compétences au départ et progressivement accompagnement à l’auto évaluation pour parvenir à l’autonomie dans la remédiation (utilisation des outils pour améliorer sa production d’écrit).
• Evaluation des effets de l’action par enquête auprès des acteurs
• Evaluation externe par un collectif IA-IPR-IEN, Perdir, conseillers en développement de l’équipe Cardie

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : Accroissement de la motivation face à l’écrit, désir d’écrire ;
- Sur les pratiques des enseignants : Augmentation quantitative des situations d’écriture malgré le temps plus long de correction que nécessite cet accompagnement, augmentation qui concerne d’autres matières que le français. Contagion du plaisir d’écrire.
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Le français prend vie dans les autres disciplines à travers l’écriture.
- Sur l’école / l’établissement : Une cohésion d’équipe plus importante, une communauté éducative impliquée sinon toujours invitée à s’associer, une intégration différente des parents.
- Plus généralement, sur l’environnement : Un équilibre entre les temps de visite dans les écoles et dans les classes du collège (déclamations poétiques en brigades mixés école collège vêtu de t-shirts poétiques) et les réalisations numériques. Une véritable éducation au numérique pour créer et apprendre…

Extrait du site Expérithèque : TOUS FIERS DE LETTRES !

Répondre à cet article