> 5 - TYPE DE DOCUMENT, ACTEUR, POSITION > TYPE DE DOCUMENT > RAPPORT OFFICIEL > Rapport international : Ocde (Pisa), Union europ., Unesco... > Comment selon les pays l’école compense-t-elle le désavantage socio-économique (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Comment selon les pays l’école compense-t-elle le désavantage socio-économique ? (Pisa à la loupe). la France a une note négative en sciences sur le critère "Pédagogie différenciée"

6 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

Comment l’école compense-t-elle le désavantage socio-économique ?
Daniel Salinas1
Pisa à la loupe #76

• Les élèves obtiennent de meilleurs résultats en sciences lorsqu’ils fréquentent des établissements offrant un cadre d’apprentissage efficace (pédagogie différenciée, enseignement dirigé par l’enseignant, bon climat de discipline, participation obligatoire aux cours de sciences, etc.) et des ressources éducatives de qualité
(professeurs de sciences, laboratoires, activités extrascolaires, etc.), en moyenne, après contrôle du profil socio-économique des élèves et des établissements.
• Les établissements favorisés offrent plus souvent un environnement propice et des ressources de qualité, ce qui semble indiquer que l’école accentue en général plus qu’elle ne compense le niveau de ressources dont les élèves disposent à la maison. Toutefois, en Estonie, en Israël, en Lettonie, à Macao (Chine), au Monténégro, en Norvège et en Tunisie, les élèves des établissements défavorisés ont accès à des environnements d’apprentissage et à des ressources de qualité comparable (voire supérieure à certains égards) à ceux dont bénéficient leurs pairs des établissements favorisés.
• Environ un tiers de la variation de la performance en sciences dans les pays de l’OCDE s’explique par le degré d’équité de la répartition des ressources éducatives entre les établissements favorisés et défavorisés, les systèmes plus équitables obtenant en moyenne de meilleurs résultats.

Résumé
Comme le savent pertinemment les professionnels de l’éducation, nombre des obstacles à l’apprentissage trouvent leur origine en dehors du cadre scolaire, notamment ceux résultant du désavantage socio-économique. Dans de nombreux systèmes d’éducation, la concentration des élèves défavorisés dans certains établissements constitue un défi supplémentaire. Toutefois, il est également vrai que les établissements offrant un environnement d’apprentissage efficace et des ressources de qualité peuvent compenser, du moins en partie, les inégalités sociales.
Si les systèmes d’éducation oeuvrent en faveur de l’égalité des chances, afin que tous les enfants, indépendamment de leur milieu d’origine, bénéficient de la meilleure éducation possible, chaque établissement, et pas uniquement ceux favorisés, doit proposer les types de pratiques et de ressources associés à l’amélioration de la performance des élèves.

Extrait de ocde (Pisa à la loupe) du 05.03.18 : Comment l’école compense-t-elle le désavantage socio-économique ?

Note du QZ : Dans le tableau par pays, la France a une note négative en sciences pour le critère "Pédagogie différenciée".

 

Qu’est ce qui satisfait les profs de science ?

A quoi est lié le plaisir d’enseigner les sciences ? La question n’a pas été posée par le ministère de l’Education nationale, mais par l’OCDE aux professeurs de 19 pays ayant accepté de participer à cette enquête associée à Pisa. La France n’en fait malheureusement pas partie. Mais les résultats, que l’OCDE vient de faire connaitre, concernent des pays voisins comme l’Allemagne, l’Espagne ou l’Italie ou plus éloignés comme les Etats Unis, le Brésil ou Hong Kong. Il est question de vocation mais aussi de discipline...

Extrait de cafepedagogique.net du 06.03.18 : Qu’est ce qui satisfait les profs de science ?

Répondre à cet article