> 7 - PEDAGOGIE, FORMATION > ACTION LOCALE par niveau et discipline > Action locale interdegrés > B* Liaison cycle 3 : co-enseigner en mathématiques et en sciences avec (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Liaison cycle 3 : co-enseigner en mathématiques et en sciences avec formation commune des enseignants au collège REP André Boutry de Lurcy-Levis (Allier)

27 avril Version imprimable de cet article Version imprimable

Liaison cycle 3 : co-enseigner en mathématiques et en sciences

Collège [REP] André Boutry
1 place DU CHAMP DE FOIRE , 03320 LURCY-LEVIS
Site du PASI académique
Auteur : ROUSSEAU Thierry
Mél : thierry.rousseau@ac-clermont.fr

Dans le cadre de la liaison cycle 3, CM1-CM2/ 6ème, nous organisons un co- enseignement inter-degré en mathématiques en en sciences sous différentes formes. Les professeurs des écoles du Réseau d’Education Prioritaire travaillent en lien avec les professeurs de mathématiques pour co-construire l’Accompagnement Personnalisé en mathématiques sur le niveau 6ème et sur un cycle de 5 séquences. Le co enseignement se réalise alors au collège (2 enseignants pour une classe)
Puis les professeurs de mathématiques interviennent dans toutes les classes de CM1-CM2 avec le professeur des écoles sous la forme du co-enseignement .
Cette interaction interdegré s’accompagne également de l’inscription au parcours de formation Co-Sciences où les enseignants de SVT-Technologie et des professeurs des écoles du REP élaborent ensemble des séquences communes sur le Développement Durable et le recyclage en identifiant la progressivité attendue au sein du cycle 3.

Plus-value de l’action
Co-Construire pour Co- enseigner vers une Co-réussite (Elèves-Enseignants)

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
33 élèves de 6ème Elèves de CM1 et CM2 : 16 du Veurdre 25 de Valigny 19 de Couzon 16 de St Plaisir 28 de Lurcy-Levis ainsi que 21 élèves de cycle2

A l’origine
• méconnaissances des méthodes de travail inter degré.
- • volonté de s’inscrire dans un travail scientifique collaboratif sur le cycle3.
• comment assurer un suivi pédagogique effectif des élèves dans la liaison écoles-collège

Objectifs poursuivis
• Progressivité dans les apprentissages
• Profiter de l’expertise de chacun dans un travail collaboratif
• Construire des séances pour créer une culture commune
• Échange de pratique inter-degré et co-enseignement
• Développer le sentiment d’appartenance au REP
• Suivi et accompagnement des élèves
• Adhésion au projet REP

Description
• Construire des séances communes et un co-enseignement sur un mini cycle d’apprentissage, pour favoriser la culture commune inter degré
• Mettre en place un co-enseignement efficace,
• Assurer le suivi des élèves
• Échanger autour des pratiques professionnelles.

Modalité de mise en œuvre
• Mise en place d’un échange de service dans lequel PE et PLC co-enseignent dans une même classe.
• Temps de construction de séance et temps de formation continue dans le cadre de « co-sciences » (SVT/techno/ 1er degré).
• Elaboration des EDT du collège pour que les PE puissent venir en plus de leur service dans les classes de 6ème

Trois ressources ou points d’appui
• Travaux sur les différentes formes de co-enseignement.
• construction des séances collectivement
• échanges sur les pratiques pédagogiques

Difficultés rencontrées
• Lier les EDT du 1er et 2nd degré. -
• Eloignement géographique des écoles (mobilité)
• Temps de préparation et de concertation chronophage

Moyens mobilisés
• Temps de préparation pour la construction des séquences.
• Déplacement des enseignants écoles-collège.

Partenariat et contenu du partenariat
-Conseil- écoles-collège (IEN et IA-IPR)

Liens éventuels avec la Recherche
• Travaux sur les différentes formes de co-enseignement.
• Formation IREM et maison pour la science (informatique sans ordi)
• Formation Eco-sciences

Evaluation
• Evolution des pratiques pédagogiques (échanges de pratiques et visites croisées)
• Evolution des résultats des élèves (enseignement explicite)
• Retour sur la pratique des enseignants (évaluation de la richesse du travail en équipe)
• Maintien des élèves de secteur sur le collège de Lurcy-Levis (sécurisation des parcours)
• Extension du projet aux autres matières d’enseignement.

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
• Evolution des résultats des élèves (enseignement explicite)
• Retour sur la pratique des enseignants (évaluation de la richesse du travail en équipe)
• Maintien des élèves de secteur sur le collège de Lurcy-Levis (sécurisation des parcours)
• Extension du projet aux autres matières d’enseignement.

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves :
• Difficile dans l’immédiat de mesurer les effets des pratiques des enseignants sur les acquis des élèves
• Elèves enthousiastes lors de la venue des anciens professeurs des écoles
• Une participation très volontaire des élèves dans les séances de co-enseignement

- Sur les pratiques des enseignants :
• Evolution des pratiques en raison des échanges de pratiques professionnelles et de l’expertise de chacun (disciplinaire pour les professeurs de mathématiques, svt et technologie et la pédagogie plus différenciée pour les professeurs des écoles)
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Une vraie connaissance et reconnaissance des collègues du REP dans des activités professionnelles en lien avec le projet REP.
- Sur l’école / l’établissement :
• Suivi des élèves
• Plus de continuité donc plus de réussite, gain de temps et enseignement plus explicite.
- Plus généralement, sur l’environnement :
• Démarche E3D pour la labellisation de niveau 2 ou 3 selon les établissements.

Extrait du site Expérithèque : Liaison cycle 3 : co-enseigner en mathématiques et en sciences

Répondre à cet article