> 5 - TYPE DE DOCUMENT, ACTEUR, POSITION - PROTESTATION > ACTEUR > ENSEIGNANT : métier, statut > Enseignant en ZEP : métier, statut > Le Snes demande le bénéfice des indemnités REP et REP+ pour les AED et les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le Snes demande le bénéfice des indemnités REP et REP+ pour les AED et les AESH. Le Sgen-Cfdt demande une clarification de la situation des AED

17 avril Version imprimable de cet article Version imprimable

Additif du 18.04.18
Audience du 16 avril 2018 au Ministère de l’Education Nationale

Ont été reçues par Messieurs Thierry LEDROIT, Conseiller « Territoires et politiques interministérielles » et David KNECHT, Conseiller budgétaire et numérique au Ministère de l’Education Nationale, Ana, Elisabeth du Collectif AESH France ainsi que Sophia, représentante syndicale du SNUIpp National.

Durant cette audience, trois points ont été abordés : le respect des textes en vigueur, la difficulté de fonctionner en étant isolé, sans repère collectif et la nécessité d’un statut Fonction publique.

Extrait de collectif-aesh-france du 17.04.18 : Audience du 16 avril 2018

 

Additif du 16.04.18

Le Sgen-CFDT demande au Ministère de clarifier la situation des assistantes et assistants d’éducation (AED) et de leur ouvrir le droit aux primes REP et REP+.

A l’occasion d’une audience au Ministère de l’Éducation nationale afin d’élaborer un agenda social structurant les négociations ou concertations à venir en matière de gestion des personnels, le Sgen-CFDT a rappelé quelques unes de ses exigences pour les assistantes et assistants d’éducation.
Clarifier le calcul du temps de travail des assistantes et assistants d’éducation

Les obligations de service des AED s’inscrivent dans le cadre de l’horaire annuel de référence de 1607 heures, ramené à 1593 heures par la prise en compte de 14 heures annuelles au titre des jours dits de fractionnement de congés. En effet, les AED agents non titulaires de l’État bénéficient des mêmes dispositions que les fonctionnaires.

Or, la circulaire n°2003-092 du 11 juin 2003 relative aux assistant.e.s d’éducation ne parle que du temps annualisé de 1607h. Le logiciel SIATEN prend d’ailleurs en compte ce temps de 1607h.

Nous demandons à ce que ce droit soit respecté et que le système informatique gérant ces personnels tienne compte de ces modalités afin que les contrats puissent être élaborés correctement.
Primes REP et REP+ pour les AED

Les AED sont les seuls parmi les personnels enseignants et d’éducation à ne pas bénéficier de primes en établissements REP et REP+. Pourtant, les conditions de travail sont particulières et plus difficiles dans ces établissements, pour eux comme pour les autres personnels.
Préparer les fins de contrats

Il existe au sein de la fonction publique un droit à la reconversion en fin de contrat. Des modalités, pratiques et financières doivent être mises en place auprès des AED lors de leur dernière année. Pour le Sgen-CFDT, il faut a minima la mise en place de bilan de compétences afin d’accompagner une reconversion.
Ouvrir les comptes personnels de formation des AED

Le Compte Personnel de Formation n’est pas pour l’instant activé au sein de l’Éducation Nationale mais néanmoins les AED ont cotisé des heures de formation. Il est indispensable qu’une communication soit mise en place concernant ce droit.

Extrait de sgen-cfdt.fr du 16.04.18 : Assistants d’éducation : le ministre doit agir

 

&AED et AESH en éducation prioritaire
Pourquoi pas d’indemnités ?

Je signe l’appel - Ils et elles ont signé...

Nous demandons le bénéfice des indemnités REP et REP+ pour les AED et les AESH :

Les assistants d’éducation et les accompagnants des élèves en situation de handicap dans les écoles et établissements de l’éducation prioritaire exercent leurs fonctions, comme tous les autres personnels de ces établissements, dans des conditions particulières. Or, ils sont les seuls à être exclus du régime indemnitaire spécifique aux REP et REP+.

Nous exigeons une juste reconnaissance de l’investissement des AED et des AESH dans leurs missions au service des élèves qui en ont le plus besoin : les missions des AED et des AESH s’exercent dans des conditions plus difficiles dans ce type d’établissements.

Face au caractère injuste de cet état de fait, nous exigeons que les indemnités REP et REP+ leurs soient versées !

Extrait de snes.fr AED et AESH en éducation prioritaire
Pourquoi pas d’indemnités ?

Répondre à cet article

1 Message