> 5 - TYPE DE DOCUMENT, ACTEUR, POSITION - PROTESTATION > TYPE DE DOCUMENT > DOSSIER et GUIDE (Education) > Les enfants de maternelle qui sont à l’aise dans les activités artistiques (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les enfants de maternelle qui sont à l’aise dans les activités artistiques sont meilleurs sur le plan scolaire (Etude ELFE, Cnrs) (source ToutEduc)

2 juillet Version imprimable de cet article Version imprimable

Les enfants de maternelle à l’aise dans les activités artistiques meilleurs sur le plan scolaire (Etude ELFE)

Les enfants de moyenne section de maternelle dont leurs enseignants disent qu’ils sont "à l’aise dans les activités artistiques" manifestent des compétences supérieures "dans les tâches de nature plus scolaire, en français et en mathématiques". Ces élèves jugés créatifs "dépassent aussi les enfants les plus alertes physiquement". C’est l’une des données qui ressort de l’étude ELFE. Cette "étude longitudinale française depuis l’enfance" a été lancée en 2011, sur une cohorte de 18 000 enfants après entretien avec la mère à la maternité. Ils avaient donc 5 ans au printemps 2016 quand ils ont été testés en maternelle, et sept ans maintenant, alors que se déroulent les tests au CP, avant de nouvelles évaluations au CE2 et au CM2 explique Bertrand Geay, responsable du "groupe école", l’étude portant sur tous les aspects de la vie de ces enfants qui seront suivis jusqu’à 20 ans (voir notamment ToutEduc ici).

En ce qui concerne les premiers résultats de l’analyse des données recueillies en 2016, qui viennent d’être publiés, ils confirment le lien "entre l’âge de l’enfant (...) et son développement cognitif. Par ailleurs, les garçons ont en moyenne légèrement moins bien réussi que les filles dans les deux domaines du langage et des nombres", la différence "est d’une ampleur équivalente à la différence entre enfants d’un sexe donné ayant un écart d’âge de deux mois".

La phonologie moins bien acquise que la notion de quantité

Autre enseignement, seuls 38 % des enfants "ont répondu correctement dans 2 cas sur 3 aux tâches en phonologie, alors que ce pourcentage s’élève à 81 % dans les activités de comparaison de quantités, ce qui doit permettre "de détecter des influences fines dans le développement des premiers apprentissages en tenant compte de tout ce qui se joue en dehors de l’école".

L’étude révèle que la connaissance qu’ont les enseignants de leurs élèves correspond assez bien à l’évaluation scientifique : "ceux que les enseignants jugent peu ou prou en difficulté ont effectivement moins bien réussi les exercices. Par ailleurs, le niveau d’exigence des enseignants vis-à-vis des garçons semble moins élevé que pour les filles puisque ces dernières sont plus performantes aux tests que les garçons, à niveau semblable d’appréciation."

Peu de manuels, mais des livres du maître et des sites
Les enseignants étaient par ailleurs interrogés sur "les manuels, les cahiers d’exercices ou les logiciels utilisés en classe et à la maison, dans le domaine du langage et dans celui des nombres, des formes et des grandeurs." Ils ont répondu "très massivement que leurs élèves ne disposent pas de manuels ni de cahiers d’activités, et qu’ils n’utilisent qu’assez rarement des photocopies (...). Cette tendance au faible recours à des outils ’élèves’ est plus nette dans le domaine du langage que dans celui des mathématiques. En revanche, la majorité des enseignants utilise un livre du maître, un ouvrage et/ou un site internet pour préparer ses séquences, que ce soit dans le domaine du langage (53 %) ou dans celui des mathématiques (67 %)."

A noter encore que, pour Bertrand Geay, cette opération éveille le souvenir de l’ambitieuse enquête sur le ’niveau intellectuel des élèves’ (...) réalisée à l’Ined en 1965, qui alimenta les travaux de Pierre Bourdieu. Déjà celle-ci traitait des inégalités sociales et familiales !" A noter encore que la participation à cette étude n’étant en rien obligatoire, elle dépend de la mobilisation des enseignants, à qui les résultats sont régulièrement restitués.

La lettre d’information n°2 est téléchargeable ici

Extrait de touteduc.fr du 16.06.18 : Les enfants de maternelle à l’aise dans les activités artistiques meilleurs sur le plan scolaire (Etude ELFE)

Répondre à cet article