> 8 - POLITIQUE DE LA VILLE > DISPOSITIF VACANCES > Autres dispositifs vacances > Le Sgen-Cfdt renouvelle sa proposition d’une politique d’éducation prioritaire (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le Sgen-Cfdt renouvelle sa proposition d’une politique d’éducation prioritaire au niveau des lycées

11 juillet Version imprimable de cet article Version imprimable

- Comité Technique Ministériel de l’Éducation Nationale -
CTMEN du 10 juillet 2018

En ouverture du comité technique ministériel de l’Éducation nationale du 10 juillet 2018, le Sgen-CFDT est intervenu sur l’éducation prioritaire, l’organisation territoriale des services déconcentrés, le respect et la reconnaissance du travail des personnels, les missions de lutte contre le décrochage scolaire.

EDUCATION PRIORITAIRE

Le Sgen-CFDT est attaché à une politique d’éducation prioritaire qui permet de donner plus à celles et ceux qui ont moins.

Prime REP+
Pour tenir l’engagement présidentiel d’augmenter de 3000 € la prime REP+, le Ministère a annoncé un premier versement de 1000 € à compter de septembre 2018.

C’est une reconnaissance bienvenue des personnels exerçant en REP+. Cependant, le Ministère s’éloigne de la promesse présidentielle en optant pour une part fixe et une part modulable. Tous les collègues exerçant dans ces zones ne la percevront donc pas entièrement. Cette position ministérielle appelle plusieurs remarques :

sur la forme tout d’abord. À quoi sert-il de réunir les organisations syndicales pour discuter du dossier dans le cadre d’un agenda social si tout est déjà décidé d’avance ? Cette conception verticale du dialogue social pose problème.
sur le fond ensuite. La part variable de la prime, d’après un communiqué du ministère qui semble sceller les choses, serait conditionnée à l’atteinte d’objectifs tels que les progrès des élèves et l’accomplissement du projet d’école et d’établissement. Le Sgen-CFDT a déjà souligné que la multiplication des évaluations standardisées entraîne le système éducatif vers le teach to test, la défiance et la tension, loin des objectifs d’une école de la confiance.
des catégories de personnels sont toujours oubliées : AED, AVS et PsyEN EDCO.

Pour le Sgen-CFDT les acteurs de terrain ont besoin de confiance, confiance en leur professionnalisme, confiance de leur hiérarchie. Pour conforter le travail en équipe dans les réseaux d’éducation prioritaire, les personnels ont besoin de soutien, ont besoin de poursuivre ce qu’ils ont mis en place ces dernières années.

Refonte de la carte : méthode et écoles orphelines
Alors que s’approche la phase de révision de la carte des réseaux d’éducation prioritaire et réseaux d’éducation prioritaire renforcée, le Sgen-CFDT attend un travail en amont de la présentation de la nouvelle carte pour avis (et non plus seulement information) du CTMEN. Il est nécessaire que nous puissions échanger sur les différents aspects de ce dossier :

À l’occasion de ce renouvellement de la carte des REP et REP+, nous devons mettre un terme à la problématique des écoles orphelines en permettant le classement d’écoles dont le collège de secteur ne serait pas classé.

Pour une politique d’éducation prioritaire au niveau des lycées
Depuis plusieurs années le Sgen-CFDT est porteur de propositions pour une politique d’éducation prioritaire au niveau des lycées (professionnels, technologiques et généraux). Nous les avons présentées au ministre dès le printemps 2017. Il est temps de structurer une politique identifiée et lisible car la lutte contre les inégalités et la reproduction sociale se joue à tous les étages du système d’éducation et de formation.

Dans le cadre des discussions en vue de la réforme du lycée, le ministre avait envisagé de donner plus de moyens d’enseignement à ces établissements pour permettre de réaliser mieux et davantage l’accompagnement personnalisé, de pouvoir développer leur offre en termes d’enseignements de spécialité. Nous n’en trouvons plus trace dans les textes de mise en œuvre de la réforme. Le ministère aurait-il renoncé à ces premiers jalons d’une politique d’éducation prioritaire en lycée visant à lutter contre les inégalités et à développer la mixité sociale et scolaire ?
L’arrêté de 2001 doit être actualisé

Enfin, l’Éducation nationale n’a toujours pas actualisé l’arrêté listant les écoles et établissements ouvrant droit à l’avantage spécifique d’ancienneté et à la priorité légale de mutation.

Le Sgen-CFDT demande depuis plusieurs années que le travail d’actualisation soit conduit dans le cadre du dialogue social.

[...]

MLDS
Le 22 mars 2017, notre comité technique s’est prononcé sur un projet de décret créant une indemnité de fonctions aux personnels détenteurs du certificat de professionnalisation “lutte contre le décrochage scolaire”. Le décret n’a toujours pas été publié au Journal officiel. Les personnels attendent cette reconnaissance, aussi, nous rappelons nos demandes :

publication immédiate du décret,
publication de l’arrêté fixant le taux annuel de l’indemnité,
versement de l’indemnité avec effet rétroactif au 1er septembre 2017.

Extrait de sgenc-cfdt.fr du 10.07.18 : - Comité Technique Ministériel de l’Éducation Nationale -

Répondre à cet article