> 8 - PÉDAGOGIE, FORMATION > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Maths et Sciences) > B* Se penser dans l’univers : « La tête dans les étoiles », projet du collège (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Se penser dans l’univers : « La tête dans les étoiles », projet du collège REP+ Louise Michel de Clichy-sous-Bois (Observatoire des pratiques en éducation prioritaire)

20 novembre 2018 Version imprimable de cet article Version imprimable

Se penser dans l’univers : « La tête dans les étoiles »

« Mettre du sens », « présenter le monde et le dire pour mieux vivre ensemble » : c’est l’objectif de deux enseignants de mathématiques et physique d’une classe de 5ème, constituée de volontaires.

Le projet "La tête dans les étoiles" structure l’année scolaire et se poursuivra en 4ème. L’étude des corps célestes donne lieu notamment à la réalisation d’affiches, de maquettes, d’une frise chronologique qui résume les avancées scientifiques en astronomie.

Des sorties ponctuent l’année, aux observatoires de Paris, de Provence, à l’Institut du monde arabe.

Élèves et accompagnateurs en sortie et au travail : identifier des constellations

Observer le ciel, resituer les connaissances dans leur contexte historique, s’interroger sur les outils et enjeux scientifiques, voir l’univers comme source d’inspiration artistique : telle est l’ambition des professeurs de mathématiques et de physique qui conduisent ce projet transdisciplinaire.

"La tête dans les étoiles" : l’astronomie comme source d’inspiration artistique

Photo : Élèves en sortie à la Fondation VASARELY à Aix-en-Provence

Le savoir donne sens aux apprentissages et le projet nourrit l’estime de soi. Il est parrainé par Jean SOUCHAY, docteur en astronomie statistique et dynamique. Il a ouvert aux collégiens les portes du planétarium de Paris.

« À l’université Paris Diderot, on a parlé d’un satellite de Saturne avec des étudiants. Ils parlent comme des professionnels ». Et pourtant, « ils sont jeunes », dit une collégienne. Interrogés sur ce qu’ils se rappelleront longtemps, c’est un des premiers souvenirs évoqués par les élèves. Que la valeur s’acquiert sans le si grand nombre des années, mais par un travail passionné et rigoureux offre un horizon.

« C’est de l’école : ça nous apprend des choses, ça va plus loin (…) On aime ça. On se sent plus libre. On est passionnés », « fiers de nous », disent ces collégiens. En sortie, ils se sont éloignés de leur banlieue enclavée et défavorisée. Ils y reviennent avec de l’ambition et du plaisir au travail. Ils ont participé au concours « Faites de la science » le 10 avril 2018.

Observateurs : Mme Gabrielle GROSCLAUDE, M. François-Régis GUILLAUME, Mme Sophie MAISSIN, Mme Martine AMABLE.

Extrait de educationartistiqueetculturelleeneducationprioritaire.wordpress.com du 17.10.18 : Se penser dans l’univers : « La tête dans les étoiles »

 

Astronomie (2017-2018)

Notre projet mis en place pour 2 ans s’intitule « La Tête dans les Étoiles ». Nous avons pour objectif de travailler pendant 2 ans le thème de l’astronomie. La première année, nous étudions avec les élèves le système solaire dans sa généralité en présentant tous les corps se trouvant dedans. Les élèves, pour présenter cela, réalisent des affiches sur chacune des planètes mais aussi des maquettes du système solaire. Ils présenteront leur projet au Concours « Faites de la Science » le Mardi 10 Avril. De plus, un voyage scolaire est organisé dans la région de Marseille pour aller y découvrir les observatoires de Provence et ainsi leur permettre d’observer le ciel.

Le projet sur le site du collège

Répondre à cet article