> 6 - DISPOSITIF > VIE SCOLAIRE (climat, décrochage, pauvreté, rythmes, santé) > SANTE en EP et en Quartier Prioritaire > Santé (Etude) > Obésité, caries… Les enfants de ZEP en première ligne. Enquête réalisée auprès (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Obésité, caries… Les enfants de ZEP en première ligne. Enquête réalisée auprès de 373 maternelles du Val-de-Marne en 2015 (revue Santé publique, avril 2019)

24 avril Version imprimable de cet article Version imprimable

Obésité, caries… Les enfants de ZEP en première ligne

[...]

Le bulletin épidémiologique hebdomadaire de Santé publique France s’est penché, le 9 avril dernier, sur la santé des enfants en école maternelle. Ce travail, réalisé par un cadre infirmier et deux secrétaires (cellule de coordination départementale) sous l’autorité du médecin responsable du service de PMI, a porté sur les enfants de moyenne section de maternelle de 373 écoles publiques et privées du Val-de-Marne (94), en 2015. Statut vaccinal, poids, taille, dépistage dentaire et visuel, audition, évaluation du langage et psychomotrice… l’identification précoce de difficultés de santé chez les enfants permet une prise en charge adaptée.

[...]

Les enfants en ZEP davantage concernés par les problèmes de santé

L’évaluation staturo-pondérale a montré "un pourcentage de surpoids de 6,8%, dont un quart d’enfants obèses", relève Santé Publique France, qui a constaté que "le surpoids et l’obésité étaient supérieurs en ZEP". Cependant, les enfants des ZEP étaient plus nombreux à bénéficier d’un suivi antérieur au bilan (7,3% vs 3%). Le pourcentage d’enfants ayant une insuffisance pondérale était de 5,6% avec un pourcentage plus important pour les enfants scolarisés en ZEP (6,1%) par rapport aux enfants scolarisés hors ZEP (5,5%).

On apprend également que "la part d’enfants qui présentaient au moins une dent soignée le jour du bilan était de 4,1%, sans différence entre les deux populations". Le nombre de carie(s) suspectée(s) par le bilan était de "2 490, soit 13,5% de la population". Là encore le pourcentage d’enfants présentant des caries était "supérieur en ZEP (18%)". Enfin, même constat, le bilan a révélé "un pourcentage plus élevé de troubles de l’audition (6,2% vs 2,1%), du langage (14,9% vs 6,9%), psychomoteurs (2,3% vs 0,9%) et visuels (18,4% vs 11,7%) chez les enfants scolarisés en ZEP par rapport à ceux scolarisés hors ZEP"…
[...]

Extrait de infirmiers.com du 17.04.19.

Répondre à cet article