> INEGALITES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE.. > Mixité sociale et Carte scolaire > Mixité sociale et Carte scolaire (Textes et Déclarations officielles) > "La mixité sociale dans les collèges, un objectif réaliste et mobilisateur", (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"La mixité sociale dans les collèges, un objectif réaliste et mobilisateur", une tribune de Najat Vallaud-Belkhacem dans Libération

8 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

TRIBUNE
La mixité sociale dans les collèges, un objectif réaliste et mobilisateur
Après le succès des expérimentations lancées en 2017, Najat Vallaud-Belkacem appelle à un sursaut collectif pour en finir sous trois ans avec la situation des 100 collèges les plus ségrégués de France.
Développer

A rebours de la vulgate des déclinologues et des marchands de peur, la mixité sociale ne serait finalement pas cette chimère réservée aux naïfs ou pire, aux idiots utiles du communautarisme ? Il est vrai que pour beaucoup, la messe (républicaine) était dite : la mixité sociale serait un objectif généreux que tout le monde prétendrait soutenir… sauf s’il implique une contrainte personnelle. Le fameux effet « Nimby » (« Not in My Backyard ») aurait eu raison de cette velléité pour bien-pensants du « vivre-ensemble ». Et voici que les travaux de l’Institut des politiques publiques viennent démentir ce cynisme, faux nez du renoncement à la promesse républicaine d’égalité.

[...] Des moyens numériques aux arts de la scène
C’est ainsi que 82 expérimentations ont été lancées en amont de la rentrée 2017, avec des approches volontairement différenciées. Certaines ont fait le pari de l’amélioration de l’offre de formation, en proposant des enseignements attractifs sur le numérique, dans des langues vivantes, la musique, le sport ou le théâtre. C’est ainsi que l’ancien collège [REP+] Las Cazes du quartier du Petit Bard à Montpellier s’est transformé en collège Simone-Veil, avec de nouveaux moyens numériques, une section internationale anglo-américaine et une autre dédiée aux arts de la scène, inversant le sens des demandes de dérogation et modifiant sa composition sociale ! D’autres ont développé les filières partagées entre collèges et lycées, comme au collège Vauban de Strasbourg où deux sections internationales ont été implantées en lien avec le prestigieux collège international de l’Esplanade. Lorsque la ségrégation semblait irrémédiable, des élus courageux ont pris la décision toujours difficile de fermer un collège pour répartir autrement les élèves, comme ce fut le cas à Nîmes, à Brest ou à Toulouse. Avec quelques années de recul, ces fermetures ont permis d’améliorer la mixité sociale et ne sont plus mises en cause.

Extrait de liberation.fr du 05.03.21

Répondre à cet article