> 5 - Dispositifs éduc. ville (74 SR) > Plan Espoir banlieues 2008-2009 (archives) (6 SR) > Le busing en CM1-CM2 (archives) > Le PS dénonce le "naufrage" du busing. Un appel d’offres est lancé pour (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le PS dénonce le "naufrage" du busing. Un appel d’offres est lancé pour évaluer ce dispositif dont le coût serait élevé

6 octobre 2009 Version imprimable de cet article Version imprimable

Communiqué du parti socialiste du 05.10.09 : Le naufrage du « busing » est à l’image de l’échec de la politique de Fadela Amara.

(...) Face à l’absence de politique éducative de progrès, la secrétaire d’Etat a été obligée d’importer une méthode pourtant abandonnée outre-atlantique.
Au-delà de ce coup de communication à la méthode de « Neuilly sa mère ! », c’est un échec complet. Le « busing » était présenté comme l’une des mesures phares du plan espoir banlieues. Mais les chiffres parlent de... 240 élèves concernés en France en 2008, guère plus en 2009.

Le Parti Socialiste espère que la secrétaire d’Etat va enfin s’engager dans une politique de la ville globale plutôt que dans des actions ponctuelles et inefficaces.

ire l’article intégral

&nbsp

Extrait de tessolidaire ;com du 04.10.09 : Le flop du busing

(...) Et pourtant, la facture du busing est élevée : le coût médian par enfant s’établit à 4 470 euros par enfant à l’année, avec de grosses disparités selon les communes (de 650 à 9 000 euros - autour de 1 800 euros à Oullins). L’enveloppe des dépenses atteint 312 000 euros. Du côté du ministère, on insiste sur le fait que le processus est en phase d’expérimentation et qu’un bilan sera prochainement dressé pour savoir s’il mérite d’être développé.

Lire l’article intégral

Répondre à cet article