> INEGALITES SCOLAIRES (et Lutte contre les) > Ouverture sociale > Les cordées de la réussite > Cordées réussite (Textes et Rapports officiels) > 150 nouvelles cordées de la réussite créées à la rentrée 2010 (total 250). Les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

150 nouvelles cordées de la réussite créées à la rentrée 2010 (total 250). Les Cordées de la réussite sont maintenant classées en tête de la liste des "10 mesures" du plan Banlieues

8 novembre 2010 Version imprimable de cet article Version imprimable

150 nouvelles Cordées de la réussite ont été créées à la rentrée 2010 portant à 250 le nombre de cordées labellisées.

Cinq millions d’euros y sont consacrés grâce au financement conjoint du
secrétariat d’État à la Politique de la ville (4 M€) et du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (1 M€).

Avec pour objectif d’aider les élèves motivés, issus de quartiers populaires, à intégrer une filière d’excellence, les Cordées de
la réussite se traduisent par la mise en oeuvre d’actions multiples : tutorat, accompagnement académique et scolaire, accompagnement culturel…

Extrait de la revue "Ensemble la ville", n°4, octobre 2010, page 16

 

Note du QdZ

Les cordées de la réussite ont mis un certain temps à apparaître dans la liste des mesures du plan banlieues.
Voir le tableau OZP présentant l’historique et les publics visés par les 9 mesures du plan banlieues

Elles ont d’abord figuré dans une première période comme l’un des éléments de la mesure concernant "l’ouverture sociale" des grandes écoles et universités. Elles sont maintenant citées comme une mesure à part entière et en tête de la liste officielle des 10 mesures du plan, comme le montrent les deux extraits de sites officiels ci-dessous.

Les trois premiers éléments de cette liste (cordées de réussite, lutte contre le décrochage et Internats d’excellence) semblent correspondre à la hiérarchie des mesures dans l’esprit du gouvernement, priorités confirmées par ailleurs par plusieurs déclarations ministérielles

 

Volet Éducation de la dynamique « Espoir banlieues »

L’’inscription de l’éducation prioritaire dans le cadre de la dynamique « Espoir banlieues » constitue un atout pour accroître l’efficacité de cette politique et lutter contre les inégalités.

Les neuf mesures du volet éducation sont des réponses concrètes aux difficultés majeures rencontrées par les élèves et leur famille dans les territoires relevant de la politique de la ville :
- Cordées de la réussite
- Lutte contre le décrochage scolaire
- Internats d’excellence
- Accès aux CPGE
- Accompagnement éducatif dans les écoles élémentaires de l’éducation prioritaire
- Expérimentation de la mixité scolaire choisie, dite « busing »
- Sites d’excellence Liste des lycées
- Dispositif expérimental de réussite scolaire au lycée
- Création de banque de stages dans chaque académie
- Fermeture des collèges les plus dégradés

Extrait deeduscol.education.fr, mis à jour le 24.08.10 Education prioritaire

 

Les cordées de la réussite
Les Cordées de la réussite instituent un partenariat entre des établissements de l’enseignement supérieur (grande école, université ou lycée à classes préparatoires), des lycées, des lycées professionnels et des collèges situés dans des quartiers prioritaires. Ce partenariat peut prendre la forme d’actions multiples comme le tutorat, l’accompagnement académique et scolaire, l’accompagnement culturel ou l’internat. Il vise à guider les élèves qui en ont la motivation et les capacités vers des parcours d’excellence.
[Circulaire aux préfets et aux recteurs du 5 mai 2010 - avec annexes (PDF)http://i.ville.gouv.fr/reference/6162/circulaire-du-5-mai-2010-relative-a-la-campagne-2010-des-cordees-de-la-reussite*]

Extrait du site Education prioritaire : Le volet éducatif de la dynamique Espoir banlieues

Répondre à cet article