> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 8 types de documents > Educ. prior. (Positions) > Educ. prior. Positions syndicales > Le SNEP-FSU ; refonder l’éducation prioritaire aussi avec des membres (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le SNEP-FSU ; refonder l’éducation prioritaire aussi avec des membres pluridimensionnels tels que les conseillers et les assistants d’éducation, les infirmières, les assistantes sociales, les psychologues ou encore les membres du RASED

5 avril 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Dans l’état actuel il est important de donner plus à ceux qui en ont besoin et d’améliorer cette éducation prioritaire. 30 % de professeurs supplémentaires dans les ZEP me parait certes important car cela permettrait de traiter une partie des difficultés des élèves au sein même de la classe en réduisant les effectifs. Pourtant au-delà du nombre d’enseignants il est nécessaire de faire appel à des membres pluridimensionnels dans les établissements tels que les conseillers et les assistants d’éducation, les infirmières, les assistantes sociales, les psychologues ou encore les membres du RASED. Tous ces personnels spécialisés conseillent, écoutent et encadrent les jeunes pour leur donner confiance. Et bien sur ils sont d’autant plus important dans les zones d’éducation prioritaires, dans les zones géographie qui concentrent le plus de difficultés sociales. »

Michel Fouquet
Secrétaire national du SNEP-FSU et de la FSU
[Collèges - Sport scolaire - Sections sportives - Zones difficiles - Secteur international]

Extrait de poteapote.com du 21.03.13 : Refonder la politique d’éducation prioritaire, une action nécessaire

Répondre à cet article