> INEGALITES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE.. > Mixité sociale et Carte scolaire > Mixité sociale et Carte scolaire (Etudes univers.) > Les relations de voisinage selon les types de quartier, un article de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les relations de voisinage selon les types de quartier, un article de Population & Sociétés 2021/5

18 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

Voisiner, une pratique qui demeure… sélective
Jean-Yves Authier, Joanie Cayouette-Remblière
Dans Population & Sociétés 2021/5 (N° 589), pages 1 à 4

La crise sanitaire de 2020 éclaire d’un nouveau jour les relations de voisinage. Mais quelles sont leur ampleur et leur nature aujourd’hui ? S’appuyant sur l’enquête Mon quartier, mes voisins réalisée en 2018, Jean-Yves Authier et Joanie Cayouette-Remblière examinent si l’on voisine tous de la même façon. Quelles sont les différences selon le type d’habitat ? Selon le niveau d’instruction, le revenu, la catégorie socioprofessionnelle ?

1Dans les années 1980, François Héran avait analysé, à partir de l’enquête Contacts (Ined/Insee, 1983), comment les Français voisinaient [1]. Trente-cinq ans plus tard, l’enquête Mon quartier, mes voisins (Centre Max Weber/Ined, 2018) (encadré 1) s’est intéressée aux relations que les individus entretiennent (sous la forme de visites, d’échanges de services...) avec les personnes qui habitent leur immeuble (ou les maisons alentours) et avec les autres habitants de leur quartier. D’une enquête à l’autre, les pratiques de voisinage apparaissent étonnamment stables. Mais nous ne voisinons pas tous de la même manière ni avec n’importe qui. Tout dépend des contextes sociaux et résidentiels.

Extrait de cairn.info de mai 2021

Répondre à cet article