> ENSEIGN. SUPERIEUR > Ouverture sociale > Ouverture sociale. Grandes écoles (sauf Sciences Po) > Ouverture sociale : Alençon, Mayotte, Seine-Saint-Denis

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Ouverture sociale : Alençon, Mayotte, Seine-Saint-Denis

4 août Version imprimable de cet article Version imprimable

ACADEMIE DE MAYOTTE

Les élèves de Mayotte intègrent aussi les Grandes Écoles Françaises

Deux élèves de l’Académie de Mayotte vont intégrer l’une des prestigieuses écoles de France, à savoir Sciences-Po Paris et Bordeaux après le bac. Ces jeunes sont la preuve que l’excellence est à la portée de tous les jeunes et n’est pas réservée à une « élite ». Les portes sont ouvertes à tous, il faut se donner les moyens de réaliser ses rêves et ses ambitions.

[...] D’autres élèves vont intégrer la Sorbonne et d’autres écoles prestigieuses. Certains envisagent de suivre le même chemin. Pour se faire, les lycées des Lumières à Mamoudzou Nord et Tani Malandi à Chirongui signeront au mois de juillet prochain, une convention avec de Grandes Écoles, dans le but de former les professeurs qui vont accompagner les jeunes dans leurs projets d’études et d’avenir.

Extrait de ac-mayotte.fr

 

ACADEMIE DE CAEN

Orne. Ces lycéens d’Alençon ont décroché le Bac avec la mention Très Bien et les félicitations du jury

Catherine, Louison, Erwan, Marc-Antoine et Dorian ont décroché leur Bac avec la mention Très Bien et les félicitations du jury. Rencontre avec ces brillants lycéens d’Alençon.

[...] Sciences-Po Paris !
Seule participante du lycée Marguerite-de-Navarre, au dispositif Cordées de la Réussite visant à lutter contre les discriminations sociales au sein des grandes écoles, Catherine a atteint son objectif : intégrer Sciences Politiques.
À la rentrée, l’Alençonnaise mettra donc le cap sur la capitale « pour un double cursus » : sciences sociales à Sciences-Po Paris et philosophie à la Sorbonne.

Extrait de actu.fr du 16.07.21

 

Seine-Saint-Denis : un concours de mode pour intégrer l’école Casa 93

À travers un concours, le département et l’école de mode Casa 93 ont mis en place de nouveaux critères de sélection pour favoriser l’insertion des jeunes de Seine-Saint-Denis. Les 3 lauréats intégreront la cinquième promotion de cette école gratuite et sans condition de diplôme.

[...] Pour « décloisonner la mode et la rendre accessible à tous », selon Axelle Poulaillon, responsable du « In Seine-Saint-Denis », un concours a été lancé avec Casa 93, école de mode gratuite et sans condition de diplôme Objectif : permettre à trois jeunes du territoire d’intégrer, dès la rentrée prochaine, la cinquième promotion de l’école basée à Saint-Ouen.

Extrait de lesechos.fr du 12.06.21

Répondre à cet article