> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline/ > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Actions autres ou interdisciplinaires) > B* Actions en collèges ECLAIR à La Réunion : - Décrochage scolaire ; une 3ème « (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Actions en collèges ECLAIR à La Réunion : - Décrochage scolaire ; une 3ème « Pôle d’excellence » (Saint-André de La Réunion) - Liaison collège-lycée (Saint-Denis)

20 septembre 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

Collège ECLAIR de Mille Roches : 3ème « Pôle d’excellence »,
(expérimentation art.34),
Saint-André, La Réunion

Une organisation pédagogique autour de thèmes de convergence impliquant toutes les disciplines et en lien avec un partenariat d’excellence ( le Parc de La Réunion) pour prendre une nouvelle dimension. Un travail particulier sera mené en direction des parents des élèves avec l’Adulte Relais afin d’obtenir une plus grande implication de ceux-ci.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
30, niveau troisième.

A l’origine
Tous les ans sur 10 classes de 3ème (hors SEGPA) une grosse trentaine d’élèves se trouvent en situation de « décrochage scolaire » ou dans des situations d’incivilités et de refus de la structure scolaire. Après avoir tenté une hétérogénéité sur ces niveaux là, l’ensemble des équipes s’accorde pour dire que lorsque ces élèves sont pris individuellement ou en petits groupes sur un projet défini, les résultats sont là et il est possible de les ramener vers un fonctionnement correct au sein du collège.

Objectifs poursuivis
Lutte contre le décrochage scolaire.

Description
Il s’agit d’organiser la prise en charge de ces élèves en deux temps :

  • Le premier, dès la fin de la classe de 4ème sur des solutions alternatives comme l’admission en Maison Familiale et Rurale pour ceux que les enseignements dispensés intéressent. Autre solution pour ceux plus attirés par une confrontation avec le monde de l’entreprise, les admissions en 3ème DIFPAC. Ces deux alternatives représentent une petite dizaine d’élèves.
  • Le second, en offrant la possibilité à la vingtaine d’élèves concernés restant dans l’établissement en classe de 3ème, la possibilité de travailler en petits groupes, en interdisciplinarité sur des axes de convergence. Une classe de 3ème rassemblerait ces 20 élèves qui ne seraient jamais ensemble sauf en EPS. La classe fonctionnerait en deux groupes de 10 élèves avec un emploi du temps pour chaque groupe. Un groupe serait plus orienté vers des élèves en difficulté scolaire et avec pour objectif le CFG (orientation CAP sans priorité), l’autre groupe plus axé sur des difficultés de comportement se préparerait au Brevet Professionnel. Chaque groupe de 10 élèves fonctionnerait avec sa propre équipe pédagogique mais un seul professeur principal (professeur de technologie qui aurait les deux groupes mais jamais en même temps). Les enseignements de musique et d’arts plastiques seraient annualisés par trimestre, ce qui favoriserait la mise en place de projets culturels par semestre. Cf fiche en ligne.

Partenariat et contenu du partenariat
le Parc National de La Réunion ; la SEGPA.

Evaluation / indicateurs
Orientation sur le 1er voeu. Action PDMF sur ces deux groupes avec évaluation. Nombre d’incivilités et renvois de cours, exclusion, radiation à 16 ans en cours d’année. Taux de réussite au DNB, CFG et Concours Général (concours interne au collège).

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Auto-évaluation ; exploitation du modèle C.A.F.

Fiche académique

Extrait du site Expérithèque : Collège de Mille Roches : 3ème « Pôle d’excellence »

 

Liaison collège-lycée,
expérimentation art.34,
Collège ECLAIR de Montgaillard, Saint-Denis, La Réunion

On ne peut que constater un fossé entre le passage de la troisième à la seconde. Dans ce contexte, comment combler ce fossé et établir une passerelle entre les deux niveaux pour que le passage du collège au lycée de façon générale et en Français en particulier, ne soit pas vécu comme une rupture mais comme une continuité intellectuelle et psychologique pour l’élève ?

A l’origine
Fossé entre le passage de la troisième à la seconde

Objectifs poursuivis

  • Encourager et motiver pour la voie Seconde générale et technologique
  • Donner confiance
  • Poser les premiers jalons pour une entrée en seconde plus sereine en Français
  • Eveiller au plaisir d’apprendre et de découvrir des œuvres littéraires, picturales et filmiques
  • Faire réaliser la nécessité de travailler, de s’investir et de gagner en autonomie

Description
Si le collégien dès la troisième peut commencer à appréhender les méthodes de travail autour de la littérature, il vivra ce passage davantage comme un prolongement de la troisième. Dans ce cadre, le professeur enseignant en seconde est indiqué pour initier à l’apprentissage tel qu’il est délivré en seconde, dans un module d’accompagnement éducatif. De plus, en travaillant avec ces collégiens, les professeurs de lycée pourront mieux se rendre compte de la nécessité d’encadrer davantage dans leur vie lycéenne et dans leurs apprentissages, ces primo-arrivants.

Personnels impliqués
Mme Lucinda Atchama, Professeur de Lettres enseignant dans le niveau troisième, assurant le lien entre les professeurs de Lettres du lycée et du collège. Mme Evelyne Cadet, Professeur de Lettres enseignant dans le niveau seconde, intervenant dans le module de Liaison 3é/2nde. Mme Valérie Cauro.,Professeur de Lettres enseignant dans le niveau second, intervenant dans le module de Liaison 3é/2nde. Mme Usha Sormassoundrom, Professeur de Lettres enseignant dans le niveau seconde, intervenant dans le module de Liaison 3é/2nde.

Fiche académique

Extrait du site Expérithèque : Collège de Montgaillard : liaison collège-lycée

Répondre à cet article