> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > Dispositifs MATERNELLE et PETITE ENFANCE > Maternelle pour moins de 3 ans (Situation locale) > Comment on en vient à fermer une école maternelle en ZEP. L’analyse d’un cas (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Comment on en vient à fermer une école maternelle en ZEP. L’analyse d’un cas d’école à Lodève (Hérault)

6 septembre 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

Une classe maternelle de Lodève va fermer conséquence de la rentrée Châtel. Mais plus que l’anecdotique fermeture au milieu de milliers d’autres, il s’agit d’un cas d’école qui permet d’illustrer pourquoi les élèves des « zep » sont toujours, in fine, perdants.

[...] Est-ce que les enseignants sont en cause : non, ils font un travail remarquable. Il s’agit d’un phénomène très simplement « humain » où l’essentiel est de ne pas vivre avec ceux dont on estime qu’il faut se distinguer, afin de ne pas s’assimiler soi-même comme plus pauvre que ce que l’on se pense. Tout lutte, dans notre société, contre la mixité sociale.

[...] C’est alors qu’avec des effectifs moins nombreux on pouvait s’attendre à ce que l’Etat maintienne les moyens pour donner plus à ceux qui ont moins. Mais les « logiques » sociales sont tout autres.

Extrait de blogs.mediapart.fr du 04.09.12 : De l’inconvénient d’être né en ZEP

Répondre à cet article