> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > Climat scolaire, Harcèlement > CPE, Assistants d’éducation > Le travail quotidien d’un CPE dans un collège ZEP de Seine-Saint -Denis (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le travail quotidien d’un CPE dans un collège ZEP de Seine-Saint -Denis (témoignage)

1er octobre 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

Sylvain, 28 ans, est conseiller prin­ci­pal d’éducation (CPE) dans l’académie de Créteil. Il vient d’effectuer sa deuxième ren­trée au pas de course, dans un col­lège en ZEP à Saint-Denis (93). Malgré les dif­fi­cul­tés du métier, son enthou­siasme reste intact.

Une absence injus­ti­fiée, une bagarre, un che­vau­che­ment d’emploi du temps... « Je suis sol­li­cité en per­ma­nence ! », résume Sylvain, CPE dans un col­lège ZEP de la ban­lieue pari­sienne. 100 postes de CPE ont été créés cette année mais il n’a pas vu de dif­fé­rence. Pour sa seconde ren­trée, Sylvain a dû com­po­ser avec l’absence de sa col­lègue, en congé mater­nité, et gérer seul les 370 élèves : « On s’attendait à plus de moyens. Normalement je ne m’occupe que des 4e et 3e mais j’ai aussi dû prendre en charge les 6e et 5e. Heureusement un col­lègue rem­pla­çant est arrivé la semaine der­nière et j’ai la chance d’être dans un petit col­lège de cité avec des pro­jets et une équipe jeune et dyna­mique. » Au quo­ti­dien, il y a tou­jours une urgence : « on s’assure que tout le monde est en classe et on passe déjà les pre­miers appels aux familles... Il faut faire mille choses en même temps ! »

Extrait de vousnousils.fr du 24.09.12 : La rentrée mouvementée du CPE

Répondre à cet article