> 8 - POLITIQUE DE LA VILLE > PRE et REUSSITE EDUCATIVE > PRE (Dossier et Guide) > Assises de l’éducation partagée. Des fiches pratiques sur les PEDT et PEL et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Assises de l’éducation partagée. Des fiches pratiques sur les PEDT et PEL et sur la Réussite éducative (avec une interrogation sur le devenir des financements des PRE)

30 avril 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Aider à la mise en place des projets éducatifs territoriaux (PEDT) n’est-ce pas aussi réformer l’Education nationale ? Les Assises régionales de l’éducation partagée, réunies le 25 avril à Romainville (93), ont nettement appelé à la création d’un statut du directeur d’école et à la modification du conseil d’école. Réunissant élus et administrateurs territoriaux, associations et enseignants elles ont permis de mutualiser les expériences des projets éducatifs locaux et de rassurer des acteurs qui, en Ile-de-France, ont fait le choix d’appliquer la réforme des rythmes dès 2013.

[...] C’est justement des expériences de PEDT qui ont été au coeur de la seconde table ronde. Vice-présidente de la Ligue de l’enseignement, Claire Pessin-Garric estime que " l’école ne peut pas trouver toute seule les réponses éducatives. Il faut des partenariats et des projets communs". Les collectivités doivent sortir de la logique de prestataire pour devenir partenaire d’une " conduite participative de l’école pilotée par les collectivités".
Aurore Brachet, responsable du bureau des politiques éducatives d’Argenteuil, situe le PEDT dans " une philosophie d’accompagnement au changement permettant à tous les acteurs de rentrer dans le projet".
Mathieu Hanotin, vice-président du conseil général du 93, fixe au PEDT l’objectif de changer le capital culturel des enfants. Le département a un programme d’accompagnement des collégiens exclus qui travaille en ce sens.

La conclusion de la journée est revenue sur les aspects statutaires. Pour Paul Bron " il reste encore du chemin à faire pour le statut et la professionalisation du métier d’animateur, la place des personnels des collectivités et la pérennisation des financements de la loi pour les collectivités". Jean-Louis Brison, Dasen du 93, estime que les conseils d’école doivent être réformés. Le PEDT va enfin permettre de simplifier les dispositifs existants, qui souvent s’empilent, tels que les CEL, PEL, PRE etc.

Rythmes : Les PEDT et le statut de l’école

 

Les fiches pratiques

Dans la rubriques "Venez/repartez outillés aux/des Assises régionales de l’éducation partagées", vous trouverez les 13 fiches pratiques suivantes élaborées par les partenaires des AREP Ligue de l’enseignement, Francas, Andev et RFVE :

PEL, PEdT : de quoi parle-t-on ?
PEdT : démarche d’élaboration
PEL / PEdT / territoires apprenants : quels avenir (texte complémentaire à l’Appel)
Formation des animateurs
Contrats des animateurs
Le centre de loisirs, en espace éducatif indispensable
Le centre de loisirs, une action éducative structurante, pour tous les enfants et les adolescents d’un territoire…
Construction de la réflexion et de la méthode sur la mise en place des rythmes éducatifs dans les Collectivités locales
Réussite éducative
Synhèse Rythmes scolaires (financements, organisations de la journée, scénarii...)
Rythmes scolaires - perspective historique et contextualisation
Synthèse des textes officiels, pour une appropriation collective de la loi pour la refondation de l’école (tous les textes cités sont téléchargeables sur ce site)
Bibliographie (tous les textes cités sont téléchargeables sur ce site)

Extrait du site des Assises régionales de l’éducation partagée

Ci-dessous en pièces jointes, 2 des 13 fiches pratiques
- PEL, PEDT : de quoi parle-t-on ?
- Projet ou DIspositif de Réussite Educative ((PRE/DRE)

En bas de la fiche "Réussite éducative" :
A noter : la refonte de la géographie prioritaire en 2014 qui interroge le devenir des financements alloués au titre des PRE dans le cadre de la politique de la Ville.

Documents joints



  • PDF - 327.7 ko


  • PDF - 309.4 ko

Répondre à cet article