> INEGALITES SCOLAIRES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > Enseignement privé > Une étude du CNRS sur la discrimination à l’entrée dans l’enseignement (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Une étude du CNRS sur la discrimination à l’entrée dans l’enseignement privé

14 janvier 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Il vaut mieux s’appeler Pierre Dubois que Mohamed Benchargui quand on veut inscrire son fils dans un établissement privé sous contrat. C’est ce qu’établit une étude réalisée par trois chercheurs du CNRS auprès de 4 269 établissements privés répartis sur le territoire métropolitain. Ce travail met en évidence un comportement discriminatoire alors que la loi Debré impose aux établissements sous contrat d’accueillir tous les élèves sans distinction d’origine religieuse.

" Nos résultats mettent en évidence l’existence d’une discrimination". Loïc Du Parquet, Thomas Brodaty, Pascale Petit, trois chercheurs du CNRS, publient le 12 janvier une étude menée auprès d’un nombre représentatif d’établissements privés sous contrat. "

Extrait de cafepedagogique.net du 13.01.14 : Quand l’enseignement privé discrimine

L’étude en PDF (27 p.)

 

Un twitt de l’AEF : Privé : une étude fait état de discrimination à l’inscription ; l’enseignement catholique invoque « la pression de certaines familles"

Voir aussi
Le Monde (édition abonnés) du 14.01.14 : Des discriminations à l’entrée dans les écoles privées

Répondre à cet article