> INEGALITES SCOLAIRES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > INEGALITES SCOLAIRES (Types de document) > Inégalités scolaires (Etudes) > "Capital culturel et reproduction scolaire. Un bilan critique", un article (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Capital culturel et reproduction scolaire. Un bilan critique", un article de la Revue Française de Pédagogie

20 février 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

Capital culturel et reproduction scolaire. Un bilan critique

par Hugues Draelants
Université catholique de Louvain, GIRSEF

et Magali Ballatore
Université catholique de Louvain, GIRSEF

Un article (payant) de la Revue Françiaise de Pédagogie 2014/1 n°186

Extrait de cairn.info : Capital culturel

Résumé
Le concept de capital culturel est un des concepts majeurs en sociologie de l’éducation. Il est en particulier classiquement mobilisé pour expliquer les inégalités scolaires et le rôle de l’école dans la reproduction sociale. Mais reste-t-il pertinent aujourd’hui ? Selon quelle définition et à quelles conditions ? À la lumière des transformations profondes intervenues ces quarante dernières années dans les structures et le fonctionnement des systèmes éducatifs, il est permis de se poser ces questions. Cette note de synthèse propose ainsi un bilan critique de l’apport du concept de capital culturel à la compréhension des processus actuels de reproduction scolaire.‪

Plan de l’article
Introduction
Le débat sur l’étendue définitionnelle : définition restreinte versus définition large
La définition restreinte du capital culturel
La définition large du capital culturel

Reproduction sociale et capital culturel : la rentabilité scolaire du capital culturel en déclin ?
Les arguments avancés à l’appui de la thèse du déclin
Contre la thèse du déclin : l’argument de la définition flexible

Efficacité et transmissibilité du capital culturel : l’ouverture de la boîte noire
Du capital culturel au capital linguistique et cognitif
Une transmission culturelle pas seulement « osmotique »

La critique indirecte : interdépendance et convertibilité des capitaux
D’une transmission culturelle directe à une transmission culturelle indirecte
Des compétences cognitives aux compétences comportementales

L’exemple de la mobilité géographique et le capital culturel de type international
Conclusion

Extrait de cairn.info : Présentation du numéro 186

Répondre à cet article