> 4 - Education prioritaire > VIE SCOLAIRE (climat, décrochage, parents, santé, internat...) > CLIMAT SCOLAIRE > Actions locales de prévention (Climat) > Première journée nationale "Non au harcèlement » dans le Val-de-Marne : des (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Première journée nationale "Non au harcèlement » dans le Val-de-Marne : des actions dans des établissements prioritaires (liste)

4 décembre 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

Le jeudi 5 novembre 2015 a eu lieu la première journée nationale "Non au harcèlement ». La lutte contre le harcèlement à l’école constitue une priorité pour chaque établissement d’enseignement scolaire. Dans le Val-de-Marne, de nombreux élèves, enseignants et partenaires de l’Ecole se sont mobilisés. En voici quelques exemples :

• Le conseil de vie collégienne du collège [REP] Paul Langevin d’Alfortville a organisé un temps de rencontre pour les représentants des CVL et CVC des collèges et lycées d’Alfortville, de Charenton-le-Pont, de Maisons-Alfort et de Saint-Maurice. Nourris dans leurs réflexions par les expériences du major Maranges, du commissariat d’Alfortville, des membres de l’association ESPOIR et de l’infirmière du collège, ils ont réfléchi sur la prévention du harcèlement

• 85 personnes des collèges et lycées d’Ivry-sur-Seine et de Vitry-sur-Seine se sont réunies au lycée Fernand Léger à Ivry-sur-Seine. Elèves, professeurs, CPE, personnels de direction ont défini avec le concours de deux officiers de police du commissariat d’Ivry-sur-Seine et d’infirmières scolaires ce qu’est le harcèlement. Puis, ils ont partagé leur expérience et leurs bonnes pratiques en ce qui concerne la prévention et l’information dans les établissements scolaires.

• Le collège Jean de Lattre de Tassigny au Perreux-sur-Marne a accueilli 62 représentants issus des lycées [ex-DERS]Jules Michelet et Pablo Picasso de Fontenay-sous-Bois, du lycée Jean Moulin de Vincennes, de l’EREA François Cavanna et du collège Edouard Branly de Nogent-sur-Marne, du collège Henri Cahn de Bry-sur-Marne, du collège Pierre Brossolette du Perreux-sur-Marne, du collège Jacques Offenbach de Saint-Mandé et du collège Victor Duruy de Fontenay-sous-Bois. Elèves, personnels de direction, professeurs, CPE, assistantes sociales et infirmières scolaires ont débattu autour des mots qui se rattachent au harcèlement. Les élèves ont élaboré des projets de sensibilisation des collégiens par des lycéens et de sensibilisation des élèves d’écoles primaires par des collégiens ainsi que des projets de médiation par les pairs.

• Les élèves du CVC des collèges Daniel Féry de Limeil-Brévannes, du Fort et du Parc de Sucy-en-Brie, [REP] Fernande Flagon de Valenton, Georges Brassens de Santeny, Simone Veil de Mandres-les-Roses, Jules Ferry, [REP] Roland Garros et [REP] Pierre Brossolette de Villeneuve-Saint-Georges se sont réunis dans ce dernier établissement. Les élèves et personnels de l’éducation nationale présents ont travaillé en ateliers visant à exprimer ses idées, ses sentiments, ses émotions avec empathie en respectant autrui sans préjugés ni stéréotypes et à être capable de travailler en coopération et de s’impliquer dans la vie scolaire par des actions, des projets et des instances.

• Au collège [REP] Eugène Chevreul de L’Haÿ-les-Roses, Kamel Benaricha, professeur d’EPS et membre de l’observatoire universitaire international éducation et prévention (OUIEP), a animé la réunion de 45 élèves délégués de l’établissement et leurs pairs des autres collèges et lycées de Cachan, Chevilly-Larue, Fresnes et L’Haÿ-les-Roses. Les participants se sont interrogés sur la notion de harcèlement et de cyber-harcèlement. La discussion entre les élèves et avec l’animateur fut riche, et semblait nécessaire, tant les représentations étaient éloignées de la réalité. Puis, les élèves accompagnés par les adultes présents ont pu proposer des actions concrètes pour leur établissement : rendre compte de ces échanges, désigner des médiateurs, créer un groupe de parole…

• Des délégués de classe des collèges [REP] Lucie Aubrac et [REP] Paul Vaillant Couturier de Champigny-sur-Marne ont réfléchi ensemble aux moyens de lutter contre le harcèlement sur internet, les réseaux sociaux et les téléphones portables. Après un moment de sensibilisation et d’échanges en présence d’un psychologue, de la conseillère d’éducation, de l’assistante sociale et de la principale adjointe, les élèves ont réalisé des affiches pour prévenir ce phénomène avec l’aide d’une assistante pédagogique.

La rectrice de l’académie de Créteil, chancelière des universités, s’est rendue le jeudi 5 novembre au collège Jean Macé de Villeneuve-le-Roi pour constater les actions menées en matière de lutte contre le harcèlement, et prendre part à une session de formation d’élèves élus au conseil de la vie collégienne.

En savoir plus
• [Extrait de education.gouv.fr : Non au harcèlement
• Extrait de education.gouv.fr : Présentation de la première journée nationale Non au harcèlement
• [Extrait de ac-creteil.fr du 06.11.15 : Mobilisés contre le harcèlement
• Extrait de ia94.ac-creteil.fr Lutte contre le harcèlement

Extrait de ia94.ac-creteil.fr du 27.11.15 : Non au harcèlement

Répondre à cet article